Togo: Le pays doit miser sur le Cayenne lisse

15 Novembre 2019

Au Togo, la filière ananas emploie environ 5.800 personnes, dont 3.200 producteurs. Elle génère plus de 2,2 milliards de Fcfa de revenus par an.

Le potentiel de croissance est réel, a souligné vendredi Kolani Dindiongue, le directeur de cabinet du ministre de l'Agriculture.

Une étude, réalisée avec le concours de l'Union européenne, met en lumière des blocages persistants.

D'abord, les producteurs éprouvent d'énormes difficultés à trouver de la main d'œuvre car le travail est considéré comme pénible. Le rapport pointe du doigt le recours fréquent à des herbicides ; un frein à l'export en raison d'une forte demande de produits bio.

Mais la filière a aussi des atouts certains. Elle a des facilités pour produire du 'Cayenne lisse' bio, une variété d'ananas très prisé en Europe et en Amérique du Nord.

'Avec cette étude nous espérons pouvoir contribuer à inscrire le développement de la filière ananas dans une dynamique de marché, car c'est le marché qui détermine la production', explique Bruno Hanses, chargé d'affaires de la délégation de l'UE à Lomé.

Dans le cadre du XIe FED, l'UE et l'Allemagne soutiennent le projet d'appui à l'amélioration de la compétitivité de la filière ananas au Togo.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Togonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.