Angola: L'enregistrement gratuit couvre plus de 30 000 enfants

Cuito (Angola) — Au moins 30 172 enfants de moins de cinq ans ont bénéficié, de janvier de cette année à ce jour, de l'enregistrement gratuit de naissance.

C'est ce qu'a informé jeudi à l'Angop, à Cuito, le délégué provincial par intérim de la Justice et des Droits de l'Homme de Bié, Aldino Gil Salumbo, quand il traçait le bilan des activités développées en vue de l'enregistrement gratuit des mineurs, dans le cadre du Projet "Nascer com o Registo" (Naître avec l'enregistrement).

Les enfants concernés ont été enregistrés à travers des postes installés dans les unités sanitaires et institutions scolaires dans toutes les municipalités de l'intérieur de Bié.

Il a souligné comme contraintes du processus, le mauvais état des tronçons routiers, principalement ceux qui donnent l'accès aux communes des municipalités de Nhârea, Chietembo et Cuemba, ainsi que certains ponts endommagés.

Porém, ressaltou, a sua instituição tem contado com o apoio das Administrações Municipais e Comunais, acrescentando que o mesmo registo tem se estendido para as comunidades rurais no quadro do projecto "Nascer com o Registo", decretado pelo Governo central.

Cependant, a-t-il souligné, son institution compte sur le soutien des administrations municipales et communales, ajoutant que cet enregistrement s'étend aux communautés rurales dans le cadre du projet" Naitre avec l'enregistrement" décrété par le Gouvernement central.

Depuis le début de ce projet en 2015, 378 894 enfants de moins de cinq ans ont bénéficié de l'enregistrement gratuit de naissance dans la province de Bié.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.