Sénégal: Lutte contre le terrorisme - Macky Sall insiste sur la coordination des Forces de défense et de sécurité

Diamniadio — La coordination des forces de défense et de sécurité "est fondamentale" dans la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violence dans l'espace de l'Union économique et monétaire Ouest Africaine (UEMOA), a souligné vendredi à Diamniadio, dans le département de Rufisque, le président de la République, Macky Sall.

"Comme le financement, la coordination de nos forces de défense et de sécurité est fondamentale (dans la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent). Dans ce cadre, j'attends les conclusions de la réunion du groupe de travail sur la définition des modalités d'intervention pour lutter contre le terrorisme dans l'Union", a-t-il notamment indiqué.

Le chef de l'Etat sénégalais présidait les travaux de la quatrième réunion du Comité de haut niveau sur la paix et la sécurité de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Plusieurs experts, des officiels ainsi que des ministres des Affaires étrangères, de la sécurité et des Finances des Etats membres de l'UEMOA ont pris part à cette rencontre organisée au Centre international de Conférences Abdou Diouf de Diamniadio.

"Le combat contre le terrorisme et l'extrémisme violent est une action de longue haleine qui nécessite de la part des Etats, des réponses adaptées et durables. Les acteurs locaux doivent également y contribuer", a soutenu Macky Sall.

Le président sénégalais a estimé qu'il faut dans le cadre de cette lutte "multiplier toutes les initiatives et faire preuve d'anticiper en vue de préserver la paix et la sécurité dans notre espace communautaire".

Il a réaffirmé l'engagement du Comité de haut niveau sur les chantiers paix et sécurité de l'UEMOA (qu'il préside) à œuvrer à la consolidation et à l'élargissement des acquis dans la mise en œuvre de la politique commune de l'organisation.

"Au total, je veillerai personnellement à l'exécution diligente des conclusions et recommandations de notre rencontre que je soumettrai à la prochaine session de la Conférence des chefs d'Etats et de gouvernement de l'UEMOA qui se tiendra à Dakar le 3 décembre 2019", a-t-il promis.

Un communiqué transmis à l'APS indique que les chefs d'Etat et de gouvernements de l'UEMOA avaient décidé, le 30 mai 2011, à Lomé (Togo), de faire des questions de paix et de sécurité "un chantier majeur, suite à une analyse approfondie de la situation politico-sécuritaire dans l'espace ouest-africain".

"Afin d'approfondir la réflexion, les chefs d'Etat et de gouvernement de l'espace UEMOA ont créé le Comité de haut niveau sur la paix et la sécurité, le 6 juin 2012, dans la capitale togolaise, et ont confié sa présidence à Macky Sall, président de la République du Sénégal", selon la même source.

Selon le texte, cette instance de l'Union regroupe les ministres chargés des Affaires étrangères, de la Sécurité et des Finances des Etats membres de l'Union.

Les présidents de la Commission de l'UEMOA, de la Banque ouest-africaine de développement, du Comité interparlementaire de l'UEMOA et le gouverneur de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) en sont également membres.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.