Afrique: Le Conseil d'administration du Fonds mondial accélère le mouvement pour un impact plus marqué contre les trois maladies

Genève — Le Conseil d'administration du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a approuvé des décisions de financement en faveur d'investissements ambitieux pour les trois prochaines années, l'objectif étant d'avoir un impact beaucoup plus marqué contre le VIH, la tuberculose et le paludisme et de mettre en place de systèmes résistants et pérennes pour la santé.

À l'occasion de la 42e réunion du Conseil d'administration, organisée un mois après la réussite de la sixième reconstitution des ressources qui a donné lieu à des promesses de don de plus de 14 milliards de dollars US pour la période 2020/2022, les membres se sont félicités des efforts collectifs qui ont conduit à une mobilisation d'une telle ampleur. Pour eux, il s'agit d'une preuve éclatante de l'engagement en faveur d'une plus grande justice sociale partout dans le monde.

Peter Sands, le Directeur exécutif du Fonds mondial, s'est dit déterminé à employer au mieux ces ressources jamais atteintes auparavant dans le cadre d'une démarche coordonnée par les partenaires pour réaliser l'objectif n° 3 du Programme de développement durable - santé et bien-être pour tous - en veillant tout particulièrement à atteindre les personnes les plus vulnérables pour que les efforts visant à en finir avec les épidémies ne laissent personne à la traîne.

« Les donateurs ont relevé avec brio notre défi d'accélérer le mouvement », a indiqué M. Sands. « Nous devons désormais convertir cet argent en changement radical qui se traduira par des vies sauvées, une nette accélération des progrès réalisés vers la fin des épidémies et une marche à pas forcé vers l'ODD 3. »

Donald Kaberuka, le Président du Conseil d'administration, a souligné l'importance de redoubler rapidement d'efforts en vue d'en finir avec les épidémies dans les dix prochaines années. « Le temps passe rapidement », a déclaré M. Kaberuka. « Nous avons étendu et amélioré nos activités pour faire la plus grande différence possible et pour que les pays s'approprient davantage la riposte, ce qui servira de socle à sa pérennisation grâce à une plus forte mobilisation des ressources nationales et à une plus grande marge de manœuvre budgétaire allouée à la santé. »

Roslyn Morauta, la Vice-présidente du Conseil d'administration, a pour sa part souligné la nécessité de rester concentrés pour faire bénéficier les plus vulnérables et les plus marginalisés d'interventions efficaces. « Nous ne devons pas perdre notre mission de vue », explique Lady Roslyn. « L'utilisation optimale des ressources, les résultats et l'impact doivent, sans cesse, être au cœur de tous nos investissements dans la santé. »

Le Conseil d'administration a approuvé une décision qui transpose les promesses de don faites à la conférence de reconstitution des ressources en sommes allouées aux pays pour la période 2020/2022. Elle prévoit également certains investissements à effets catalyseurs susceptibles d'accroître l'impact dans des domaines prioritaires. Le Fonds mondial prévoit de finaliser l'allocation des fonds aux pays et de les en informer en décembre 2019.

Le Conseil d'administration a aussi approuvé une décision visant à poursuivre le développement de wambo.org, un outil en ligne innovant qui offre aux équipes chargées des achats dans les pays la possibilité de chercher, de comparer et d'acheter des produits de qualité garantie qui serviront aux programmes de santé. Cette décision ouvre wambo.org aux commandes de toute une séries de produits de santé que les autorités publiques et les organisations de développement non gouvernementales pourront passer sans être financées par le Fonds mondial.

Lors des discussions du Conseil d'administration, plusieurs membres ont mis en évidence la nécessité d'améliorer la qualité, le caractère opportun et la granularité des données, au motif qu'il s'agit là d'un élément essentiel à l'amélioration de la planification, de la prise de décision et du suivi stratégique des programmes de santé.

Plusieurs membres du Conseil d'administration ont également salué le projet annoncé par le Directeur exécutif de mettre sur pied un Conseil des jeunes chargé de faciliter la participation de cette population à la recherche de solutions, les personnes de moins de 25 ans étant bien plus vulnérables.

Peter Piot, le Directeur de la London School of Hygiene & Tropical Medicine, a pris la parole devant le Conseil d'administration à l'occasion d'un débat spécial sur le programme de l'ODD 3. Il a ainsi fait part de ses réflexions personnes et d'avis que lui ont inspirés une riche carrière dans la santé mondiale. Il a souligné l'importance de maintenir une vision à longue échéance, de collaborer avec les partenaires et d'adopter plus rapidement l'innovation.

« Il est des choses que le Fonds mondial ne peut pas perdre », a-t-il déclaré avant d'en citer quelques-unes, comme un souci constant pour des résultats mesurables, la priorité accordée à des services centrés sur la personne, aux droits humains et à un engagement en faveur de la justice sociale, ainsi qu'une passion sans faille à sauver des vies.

« J'aime l'intitulé de l'ODD 3 : santé et bien-être pour tous », a-t-il ajouté. « Il ne suffit pas d'ajouter des années à la vie, mais de la vie aux années. »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Global Fund

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.