Maroc: Les indices Amadeus mis en avant à Tanger

Les indices d'attractivité et de stabilité Amadeus ont été mis en avant, lors d'une table ronde, organisée dans le cadre des travaux de la 12ème édition du Forum international MEDays.

Les intervenants ont appelé à adopter une méthodologique adaptée aux réalités du continent africain, avec des indices qui fournissent des informations détaillées sur les investissements dans des domaines spécifiques à l'instar de ceux mis en place par l'Institut Amadeus.

Ils ont également souligné la nécessité de mettre en place davantange d'indices en vue d'être utilisés à l'échelle internationale.

S'exprimant à cette occasion, le président de l'école de management (ESCA), Thami Ghorfi, a relevé l'importance de renforcer les indices d'attractivité à travers une ouverture sur la dimension scientifique, en impliquant davantage des experts du continent africain. L'apport des contributions des experts africains donnera une vision différente à l'analyse actuelle, a-t-il dit.

M. Ghorfi a également mis en exergue le rôle de Casablanca Finance city dans la consolidation des investissements africains, rapporte la MAP.

De son côté, le responsable Stratégie et partenariats internationaux à Casablanca Finance City Authority, Mourad Fathallah, a indiqué que l'Afrique souffre d'un déficit d'image qui est dû à plusieurs raisons notamment l'image africaine véhiculée à l'extérieur.

La perception du risque par les investisseurs internationaux est à corriger car ces investisseurs ont tendance à surestimer le risque à prendre, a-t-il poursuivi, considéront nécessaire de partager davantange les informations sur l'Afrique par des Africains pour la communauté internationale.

Toutes les parties prenantes ont besoin d'un baromètre actualisé et multidimensionnel en lien avec les tendances réelles, a fait savoir M. Fathallah.

La particularité des indices Amadeus consiste dans le fait qu'ils sont conçus en Afrique et développés par un think-thank marocain d'envergure internationale et qui s'appuie sur un comité d'experts multidimensionnels avec une diversité géographique sectorielle, et basé sur une méthodologie rigoureuse, a-t-il ajouté.

Cette 12ème édition du Forum MEDays se poursuit jusqu'au 16 novembre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.