Tunisie: Biographie de Habib Jomli, chargé de former le nouveau gouvernement

Tunis — Habib Jomli, chargé vendredi par le président de la République, Kais Saied, de former le nouveau gouvernement, est né le 28 mars 1959, dans la délégation de Nasrallah, gouvernorat de Kairouan.

Il a poursuit ses études primaires à l'école Bakara et secondaires à Nasrallah et Zaghouan.

Il est titulaire d'un diplôme technique supérieur spécialisé dans les grandes cultures, d'un diplôme d'ingénieur d'État en agriculture et d'un diplôme de troisième cycle en économie et gestion agricoles, dans des établissements à vocation agricole.

Jomli a occupé les fonctions de secrétaire d'État auprès du ministre de l'Agriculture de décembre 2011 à janvier 2014 en tant que technocrate indépendant. Auparavant, il a travaillé pendant 14 ans dans la fonction publique (l'Office des céréales du ministère de l'Agriculture), au cours de laquelle il a exercé diverses fonctions administratives, techniques et de recherche, et participé aux travaux de plusieurs comités internes et nationaux, des conseils de gestion d'entreprises publiques liées au secteur agricole.

Le nouveau chef de gouvernement proposé par le Mouvement Ennahdha, a notamment travaillé dans la gestion d'unités de recherche dans le domaine des grandes cultures et dans le département de la qualité et du développement du ministère de l'Agriculture. Il a suivi diverses sessions et stages de formation en Tunisie et à l'étranger portant sur nombre de systèmes de production agricole et politiques de développement du secteur agricole et de sa restructuration dans de nombreux pays étrangers.

Habib Jomli a quitté la fonction publique de son plein gré en 2001 et a rejoint le secteur privé, où il a supervisé une grande entreprise du secteur privé. Il a effectué plusieurs études et recherches appliquées dans ces domaines.

Il est marié et père de quatre enfants.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Tunisie

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.