Cote d'Ivoire: Méthodes contraceptives - La Côte d'Ivoire s'engage pour le renforcement des capacités des plus jeunes

15 Novembre 2019

« Encourager les parents, les partenaires amoureux, les prestataires, à soutenir la jeune génération à traverser les moments difficiles de sa vie sexuelle et reproductive », est l'objectif de la campagne de sensibilisation lancée par la plateforme d'association dénommé "merci mon héros", avec l'appui du ministère de la santé et de l'hygiène publique.

C'était le jeudi 14 novembre 2019 à l'agence des États-Unis pour le développement international (usaid) à cocody les II plateaux.

Selon Mme Diarra Kamara Racine, directrice pays du centre de programme de communication, chef de projet de " merci mon héros " , se projet consiste également à briser les tabous, en parlant de la sexualité et de la planification familiale avec les jeunes pour les aider à vivre une vie épanouie.

A l'en croire, pendant une période de six mois notamment de novembre 2019 à fin avril 2020, la campagne va s'intensifier par la diffusion et la discussion des vidéo témoignage, et interpeller les alliés de tous âges, copain, copine, parents, enseignants, prestataires, leaders communautaires à répondre à l'invitation des jeunes de les écouter, de les soutenir, de les conseiller, et de les accompagner dans l'utilisation des méthodes de contraception.

Dr Kakou Raoul du programme national de santé de la mère et de l'enfant (pnsme), représentant le ministère de tutelle, s'est dit heureux de cette initiative qui caractérise le renforcement de capacités des plus jeunes en matière des méthodes contraceptives. « Cela met en rapport les plus jeunes aux aînés afin de bénéficier de leurs conseils et aussi renforcer leurs connaissance et les orienter », a-t-il indiqué. Avant d'exhorter l'ensemble des acteurs à s'impliquer davantage.

Il faut signaler que ce projet a été initié lors du sommet francophone pour le changement social et de comportement en février 2019 à Abidjan.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.