Angola: La Bulgarie envisage d'investir en Angola

Luanda — La République de la Bulgarie a l'intention d'investir en Angola dans les secteurs des technologies de l'information et communication, de l'agriculture, de l'industrie alimentaire, de l'élevage et de la médicine, a annoncé vendredi à Luanda, la vice-première ministre de la Réforme judiciaire de la Bulgarie, Ekaterina Zaharieva.

Président João Lourenço ( à dr) s'entretient avec la Vice-première ministre de la Réforme Judiciaire et ministre des Affaires étrangères de la Bulgarie, Ekaterina Zaharieva

La gouvernante bulgare, qui est dans le pays en visite officielle, se confiait à la presse à l'issue d'une audience avec le Président de la République, João Lourenço.

Ekaterina Zaharieva, également ministre des Affaires étrangères de la République de la Bulgarie, a informé qu'au cours de l'audience, elle avait discuté avec le Chef de l'État angolais du niveau de coopération entre les deux pays.

Selon la ministre bulgare, son Gouvernement souhaite créer une nouvelle dynamique de relations de coopération, alors que ce pays dispose d'un fort potentiel économique et d'un système commercial efficace dynamisé.

«Nous investissons en Afrique et nos entrepreneurs s'efforcent de rechercher des partenariats et d'investir en Afrique, un continent offrant de nombreuses opportunités», a-t-il renforcé.

Le même vendredi, lors d'une autre audience, le Président de la République, João Lourenço, a reçu un message de son homologue de l'Union des Comores, Azali Assoumani, dont le contenu n'a pas été révélé.

Le porteur de la lettre a été le ministre comorien des Affaires étrangères, Souef Mohamed, en qualité de l'envoyé spécial du Président de ce pays, qui a rejoint la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) il y a deux ans.

Les questions relatives à la paix, la sécurité et la stabilité en Afrique Australe ont été discutées lors de la réunion.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.