Angola: L'Angola et l'UNESCO discutent de coopération

Luanda — La ministre d'État chargée des Affaires sociales, Carolina Cerqueira, a évoqué jeudi à Paris (France) le renforcement de la coopération avec l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO).

Selon la ministre, lors de sa rencontre avec le directeur général adjoint des Nations unies, Firmin Matoko, il a été réitéré la disposition de continuer de travailler avec le gouvernement angolais, en particulier avec l'implication de l'Union africaine (UA), pour la deuxième édition de la biennale de Luanda - Forum panafricain pour la culture de paix.

Carolina Cerqueira a également informé que l'UNESCO avait présenté une proposition visant à renforcer les capacités techniques et humaines de sa représentation dans la région de l'Afrique australe, avec une plus grande implication de l'Angola.

"Nous étudierons la proposition et trouverons un terrain d'entente pour mieux représenter l'organisation et œuvrer en faveur des Africains", a renforcé la gouvernante angolaise.

La rencontre avec Firmin Matoko, au siège de l'UNESCO à Paris, a également permis, selon la ministre, de faire le point sur les résultats de la première édition de la Biennale de Luanda, qui s'est déroulée du 18 au 22 septembre et qui visait à développer et à consolider culture de paix et de la non-violence, déclenchant un mouvement panafricain en faveur de la diversité culturelle et de l'unité africaine.

La ministre a présenté mercredi les programmes gouvernementaux en cours visant à atténuer les effets de la pauvreté, du manque d'eau et du soutien social apporté aux communautés dans les domaines de la santé, de l'éducation et de l'agriculture familiale.

Le Forum pour la paix de Paris, qui a débuté mardi, est consacré au multilatéralisme, à l'éducation, à la réduction de la pauvreté, au changement climatique et à la cybernétique.

Des thèmes sur l'intégration des minorités dans des sociétés diversifiées, le rôle de l'éducation dans le changement du monde, la jeunesse dans la prise de décision politique, la lutte contre la corruption par l'information et la réintégration sociale des enfants en tant que mobilité réduite ont également été débattus. Jeudi, Carolina Cerqueira a également participé au débat mondial sur la jeunesse, qui a réuni des représentants de divers pays ainsi que des Chefs d'État pour débattre de questions relatives au multilatéralisme et à l'avenir de la jeunesse, options et solutions.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.