Sénégal: Coup d'envoi du 3e Camp NBA - 24 jeunes basketteuses au rendez-vous

Saly-Portudal (Mbour) — La troisième édition du camp NBA des jeunes filles a démarré ce vendredi à Saly-Portudal (Mbour, ouest), avec la participation de 24 basketteuses originaires d'Afrique, âgées de 17 ans et moins venant de 10 pays.

A l'initiative de NBA Afrique, ce camp d'entraînement féminin donne l'occasion à ces jeunes filles d'être à l'œuvre, soulignent les organisateurs. Les participantes sont encadrées par d'anciennes légendes de la Women's national basketball association (ou WNBA), la ligue américaine professionnelle de basket-ball féminin, qui leur sont offertes en exemples.

"Lorsque nous lancions la NBA Academy Africa en 2016, nous nous étions engagés à travailler aussi bien avec les garçons qu'avec les filles. Avec ce camp que nous organisons, on peut mesurer le talent de ces jeunes filles qui constituent le meilleur groupe qu'on a pu rassembler", a expliqué Amadou Gallo Fall, président de NBA Afrique.

Il précise que ces jeunes filles sont encadrées par d'anciennes stars du basketball mondial. Il s'agit notamment des américaines Jennifer Azzi (championne olympique en 1996) et Ebony Hoffman (meilleure joueuse de la WNBA en 2008), de la sénégalaise Astou Ndiaye (deux fois championne WNBA) et Mwadi Mabika de la République démocratique du Congo (RDC), cinq fois All Star en WNBA.

Amadou Gallo Fall a demandé à ces filles de ne pas se fixer de limite dans leurs ambitions. "Qu'elles aient de grosses ambitions ! Qu'elles ne se donnent aucune limite par rapport à la trajectoire qu'elles veulent emprunter", a-t-il lancé, soutenant que tous les rêves leur sont permis.

Le président de NBA Afrique estime que l'exemple de Mwadi Mabika est assez illustratif, puisqu'elle est partie directement de la RDC pour intégrer la Ligue de basket nord-américaine, sans passer par les lycées ou universités.

"Nous voulons montrer ces genres de parcours à ces jeunes filles et garçons qui sont dans le basket, pour leur dire qu'il est possible, avec de l'ambition, d'y parvenir", a-t-il fait valoir. Il souligne que sa structure est là pour les soutenir et les encourager à prendre au sérieux leurs études.

"Aller à l'école, avoir d'abord comme ambition première, d'obtenir des diplômes universitaires, avoir un niveau d'éducation qui vous permette de naviguer dans la vie et de réaliser son rêve", détaille Amadou Gallo Fall.

En plus de l'opportunité qui leur est offerte d'intégrer l'internat de la NBA Academy de Saly-Portudal comme les garçons, il a annoncé le lancement de la "Basketball Africa League", qui mettra aux prises 12 clubs de basket masculin d'autant de pays.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.