Algérie: Asphyxie au monoxyde de carbone - 13 personnes sauvées en 24 heures à Constantine

Constantine — Treize (13) personnes ont été secourues, durant les dernières 24 heures, dans la wilaya de Constantine suite à l'émanation du monoxyde de carbone provenant d'appareils fonctionnant au gaz naturel, ont indiqué samedi les services de la direction de la protection civile (DPC).

Trois(3) personnes d'une même famille résidant à l'unité de voisinage (UV) 2 de circonscription administrative Ali Mendjeli, âgées entre 2 et 36 ans ont été sauvées in extremis dans la nuit de vendredi à samedi après l'émanation de gaz brulés d'un chauffage, a précisé la cellule de l'information et de la communication de la DPC.

Un troisième accident similaire a failli coûter la vie durant la même période à cinq (5) autres personnes habitant au quartier Rabah Benmounah dans la commune de Hamma Bouziane, ont encore affirmé les responsables de ce corps constitué.

Ces personnes âgées entre 7 et 47 ans ont été aussi intoxiquées par le monoxyde de carbone dégagé par un chauffage et ont été évacuées par les éléments de la protection civile de la localité de Didouche Mourad vers le service des urgences de l'établissement public de santé de proximité (EPSP) de Hamma Bouziane, a-t-on fait savoir.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.