Sénégal: CAF - Suleiman Wabéri salue les bons résultats de l'arbitrage

Le Caire — Le président de la Commission de la Confédération africaine de football (CAF), le Djiboutien Suleiman Wabéri, a salué les bons résultats de l'arbitrage dans les compétitions africaines où les contestations sont en train d'être réduites au strict minimum.

"Nous pouvons constater que les contestations sont devenues rares en matière d'arbitrage. Sur 850 matchs joués en deux ans et demi, seuls 3 à 4 ont été sujets à contestation. C'est encourageant mais il ne faut pas baisser la garde", a résumé le patron des arbitres africains à l'APS.

Suleiman Wabéri porté à la tête de la Commission deux ans et demi plus tôt, rappelle qu'il a fallu d'abord lancer l'autonomisation du département de l'arbitrage qui faisait partie intégrante de la Commission compétitions au sein de l'instance dirigeante du football africain.

"Ensuite, en plus de la démultiplication des séminaires de formation, nous avons demandé à la CAF de payer directement désormais les honoraires des arbitres en lieu et place des fédérations et des clubs", a-t-il rappelé soulignant que la prime a été aussi sensiblement augmentée.

"C'est une manière pour nous de limiter les tentations", a-t-il expliqué, soulignant que la CAF sera intransigeante sur la corruption des arbitres.

"Si c'est avéré, les sanctions seront extrêmement sévères comme en septembre 2017 après la diffusion des éléments de la BBC", a-t-il dit, rappelant que sur chaque match, il est désormais affecté un Inspecteur des arbitres qui suit chaque prestation.

"Nous avons pris des mesures qui nous paraissent très opérantes", a-t-il relevé se réjouissant de la belle prestation des arbitres africains lors de la coupe du monde 2018.

"Actuellement, nous multiplions les séminaires, les arbitres dames sont invités dans les compétitions masculines. L'arbitrage intéresse de plus en plus de jeunes et dames. Les voyants sont au vert", s'est-il réjoui.

Suleiman Wabéri a aussi applaudi la décision de la Fédération royale marocaine de football d'introduire l'utilisation de la VAR dans son championnat, estimant que c'est un chemin qui est en train d'être bien balisé.

"Les Fédérations seront les premières à être au début de processus pour la professionnalisation des arbitres et la CAF ne fera qu'appuyer", a-t-il fait savoir, se félicitant qu'aucune contestation n'a été notée lors de la première journée des éliminatoires de la CAN 2021.

"Il y en aura mais il faudrait faire la différence entre l'intoxication, les justifications des défaites et les erreurs d'arbitrage proprement dites", a-t-il relevé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.