Angola: L'hôpital pédiatrique de Luanda contrôle 70 cas de diabète

Luanda — L'hôpital pédiatrique de Luanda contrôle 70 cas d'enfants atteints de diabète, a déclaré samedi à Luanda le docteur pédiatrique Carlos Faustino.

Les autorités sanitaires se préoccupent de la situation, car 10 enfants de 10 à 12 ans reçoivent gratuitement par semaine d'insuline et d'autres médicaments.

Selon le médecin, qui parlait lors de l'acte central de la Journée mondiale du diabète, ces chiffres sont préoccupants et tout doit être mis en œuvre pour changer le tableau clinique, deux nouveaux cas de diabète étant enregistrés chaque mois.

Dans ce cas, le pédiatre recommande davantage d'actions préventives, avec des campagnes de sensibilisation des familles pour une alimentation et un dépistage plus prudents dans les écoles, compte tenu des difficultés de diagnostic souvent confondues avec le paludisme.

Carlos Faustino a dit que le diagnostic tardif de la maladie conduisait de nombreux enfants à se rendre à l'hôpital avec des complications aiguës du diabète (acidocétose diabétique), qui se produisent davantage chez les patients atteints de diabète de type 1, conduisant aux soins intensifs.

Le professionnel de la santé a également indiqué qu'il n'existait pas de cause précise chez l'enfant et que, dans la plupart des cas, le diabète de type 1 présentait des facteurs idiopathiques et immunologiques et que le diabète de type 2 était davantage associé à l'hérédité et aux habitudes alimentaires.

Il recommande également le contrôle de la glycémie chez les enfants et l'amélioration des habitudes alimentaires, principalement en réduisant la consommation de sucre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.