Cote d'Ivoire: Alépé - Des milliers de plants mis en terre

16 Novembre 2019

La célébration de la journée nationale de la paix le 15 novembre 2019 couplée avec le planting d'arbres à travers le slogan « un jour, un million d'arbres » a été l'occasion pour le commandant Lobognon Aristide, chef du cantonnement des eaux et forêts d'Alépé de faire le bilan d'une opération de reboisement initiée ces derniers jours dans le département.

Au total, a-t-il indiqué, six mille quarante six (6046) plants ont été mis en terre. Ils se répartissent comme suit : 645, 728, 200, 2000 et 2673 plants ont été réalisés respectivement dans les sous-préfectures d'Allosso, Aboisso-Comoé, Oghlwapo, Danguira et Alépé.

L'officier des eaux et forêts dira que le comportement quotidien pour traduire la paix passe également par le planting d'arbres communément appelé reboisement. « Faisons œuvre utile en plantant un arbre afin de concourir à l'avènement de meilleures conditions de vie sur terre » a-t-il insisté.

Avant de relever des causes qui favorisent la disparition de la forêt : l'agriculture extensive, le sciage à façon, l'orpaillage clandestin, les feux de brousse, l'insuffisance des effectifs des agents techniques et également des moyens de mobilité de surveillance et d'intervention. Au nom du préfet Nanou Benjamin, Sanogo Daouda, sous-préfet d'Aboisso-Comoé a invité la société civile à prendre conscience de la nécessité de la préservation de la forêt et à dénoncer tous les actes qui favorisent sa destruction. Un planting d'arbres dans la cour de la préfecture a mis fin à cette cérémonie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.