Burkina Faso: Gestion des déplacés internes - l'Union Européenne prête main-forte au pays

17 Novembre 2019

Monique Pariat était accompagnée de Rüdiger König , Directeur général de l'assistance humanitaire au ministère allemand des affaires étrangères et de Éric Chevallier, Directeur du centre de crise de soutien du ministère français de l'Europe et des affaires étrangères.

L'Union Européenne, l'Allemagne et la France sont parmi les principaux partenaires techniques et financiers de l'assistance humanitaire au Burkina Faso et dans la région.

C'est au vu de l'intensification de la crise humanitaire au Burkina Faso que les trois représentants sont venus réaffirmer leurs soutiens au gouvernement burkinabè et aux populations affectées par les violences.

« Le but de notre mission était de venir sur place pour prouver l'importance que l'Union Européenne des États membres attachent à la situation d'insécurité qui trouble la paix du Burkina Faso.

Il s'est agi de voir sur place comment nous pouvons assister et accompagner le gouvernement du Burkina Faso dans la gestion de cette crise sécuritaire qui a occasionné le déplacement d'un nombre important de population » a expliqué Monique Pariat.

En 2019, ce sont plus de 15, 7 millions d'euro (plus de 10 milliards de FCFA, Ndlr) qui ont déjà été alloués par l'UE pour accompagner les partenaires humanitaires intervenants dans la gestion des déplacés internes burkinabè.

En sus, Eric Chevallier a affirmé que la France augmentera la mobilisation en matière humanitaire et de programmes en soutien à cette action humanitaire: « Au delà de ce que nous faisons, nous avons décidé cette semaine d'allouer une dotation complémentaire d'un million d'euro pour l'aide humanitaire d'urgence au BF à partir de 2020 et , nous allons augmenter significativement les volumes financiers d'aide humanitaire au Burkina Faso ».

Dans l'optique de s'enquérir de la situation qui prévaut, les émissaires ont effectué une visite terrain : « Nous convergeons tous les trois sur l'analyse des besoins prioritaires.

Nous nous sommes déplacés hier à Kaya. Sur place nous avons eu un entretien avec le secrétaire général du gouverneur de la région du Centre nord.

Nous avons rencontré également des représentants des déplacés et des populations hôtes avec qui nous avons pu échanger sur la manière dont cette situation se passe et à cet égard, nous avons constaté la générosité des familles d'accueils.

Aussi, nous avons rencontré nos partenaires humanitaires qui travaillent sur le terrain et nous avons visité un centre de soin et avons eu un échange sur l'éducation puisque ce sont deux domaines prioritaires pour Nous » a déclaré la directrice générale des services de la commission européenne à la protection civile et à l'aide humanitaire.

Le directeur général de l'assistance humanitaire au ministère allemand des affaires étrangères, quant à lui s'est réjoui des « excellentes » relations entre le Burkina et l'Allemagne et a jugé que l'Allemagne étant un des « grands donateurs » pour le système d'assistance humanitaire mondial.

Notons que l'UE avec ses États membres, constitue le premier donateur d'aide humanitaire au monde. L'aide d'urgence est l'expression de la solidarité européenne avec les personnes qui en ont besoin à travers le monde.

Elle vise à sauver des vies, à prévenir, à atténuer la souffrance humanitaire et à préserver l'intégrité et la dignité humaine des populations victimes de catastrophes naturelles et de crise d'origine humaine.

Avec son service de protection civile et d'opérations d'aide humanitaire, la commission européenne porte assistance à des millions de victimes de conflits et de catastrophes chaque année.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.