Guinée: Le PNUD et l'OSHG s'activent dans la promotion et la valorisation des personnes handicapées

18 Novembre 2019

Pour parvenir à réduire la vulnérabilité des personnes handicapées, l'organisation de secours aux handicapés de Guinée (OSHG) en collaboration avec le ministère de l'action sociale, de la promotion féminine et l'enfance avec l'appui technique et financier du programme des nations unies pour le développement (PNUD), a organisé un renforcement de capacité de 50 personnes handicapées suivi d'un concours de sélection des meilleures idées de projets.

Le renforcement des capacités en entrepreneuriat et en technique de montage de projets ayant été réalisé pendant une semaine, l'opportunité a été donnée aux 50 participants de présenter leurs idées de projets. Du 15 au 16 novembre 2019, les 20 meilleurs projets ont été sélectionnés au cours d'un atelier à Conakry.

Dans son discours, Mme Massoud Barry présidente de l'OSHG a dit que la mobilisation de tous les acteurs concernés n'a rien de fortuit.

"Elle témoigne de l'importance qui s'attache à l'autonomisation et à la promotion des droits des personnes handicapées et de l'impact qu'elle aura sur l'évolution de cette couche en Guinée.

Notre organisation a pour but d'améliorer les conditions de vie des personnes handicapées, afin de les rendre autonomes et indépendantes et assurer leur pleine participation au processus de développement du pays.

La planification et la mise en œuvre de ce projet s'inscrit dans le cadre de l'autonomisation des personnes handicapées qui, malgré les efforts de l'État et ses partenaires techniques et financiers, demeure un défi qui interpelle chaque acteur", a-t-elle indiqué.

De son côté, Bilguissa Wouran Baldé porte-parole des participants a remercié l'initiateur de cette activité et son partenaire qu'est le PNUD. Au nom de ses pairs, elle a annoncé la mise en place d'un réseau de ces 50 handicapées bénéficiaires de cette formation.

Prenant la parole, Eloi Kouadio IV représentant résident adjoint du PNUD en Guinée a dit que ces personnes handicapées sont souvent marginalisées à tord parce que selon lui, celles-ci ont un potentiel énorme.

Pour ce diplomate onusien, ces personnes viennent de le prouver à travers les différentes idées de projets pour lesquelles, le comité de sélection a rendu son verdict ce week-end.

Poursuivant, il a encouragé la mise en place du réseau de ces handicapés formés pendant près d'une semaine comme annoncé par leur porte-parole. Il se dit rassurer que ces quelques jours de formation construisent en chacune et chacun des participants l'esprit d'équipe qui permet au réseau de se créer et se développer.

Avant de saluer la transparence qui a caractérisé la sélection des 20 projets, il invite ceux qui n'ont pas été sélectionnés de s'approcher aux heureux gagnants pour améliorer leurs projets afin de figurer sur la liste des prochains lauréats. Aux vainqueurs, il s'agit du début d'une nouvelle aventure.

Il réitère l'engagement de son institution pour la protection, la promotion et l'autonomisation des personnes handicapées de Guinée.

La rencontre a été présidée par le chef de cabinet du ministère de l'action sociale, de la promotion féminine et de l'enfance.

La cérémonie a été clôturée par la remise de satisfécits aux 50 participants.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Guinée

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.