Afrique de l'Ouest: Chantier paix et sécurité de l'Uemoa - Les grandes décisions issues de la 4ème réunion du Comité de haut niveau

La quatrième réunion du comité de haut niveau sur chantier paix et sécurité s'est tenue à Dakar ce vendredi 15 novembre sous la présidence de Macky Sall, président de la République du Sénégal, Président dudit comité.

Ont pris part à cette réunion, les membres du comité de haut niveau ou leurs représentants et le président de la Commission de l'Uemoa.

Cette réunion a été précédée de deux réunions préparatoires au niveau des experts, le 13 novembre et au niveau ministériel le 14 du même mois.

Le comité de haut niveau a passé en revue l'état de la mise en œuvre des diligences issues de sa réunion du 27 octobre 2017 et des orientations de la 21ème session ordinaire de la conférence des chefs d'Etats et de Gouvernement de l'Union du 12 juillet 2019 relatives à la paix et à la sécurité dans l'espace Uemoa.

S'agissant des diligences issues de sa réunion du 27 octobre 2017, le comité s'est réjoui de leur bonne exécution.

A cet égard, il a noté avec satisfaction les avancées réalisées dans la mise en place du mécanisme de veille et d'alerte précoce(Mevap) à travers la signature d'un protocole de coopération avec la Cedeao et l'équipement de la salle de veille.

De même, le comité a salué la signature et l'entrée en vigueur d'un accord-cadre de coopération en matière de sécurité et de renseignement entre les Etats membres de l'Uemoa assorti d'une feuille de route.

En outre, il s'est félicité des efforts réalisés dans la lutte contre la prolifération , la circulation illicite et le trafic des armes légères et de petit calibre, et souligné la nécessité de renforcer le dispositif de contrôle des Alpc et du flux transfrontalier des produits entrants dans la fabrication des engins explosifs improvisés.

Le comité a souligné la nécessité d'intensifier la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme à travers notamment, la mise en place d'un dispositif permettant de mieux cerner les mouvements de petits montants effectués par transferts électroniques de fonds.

Le comité a noté avec satisfaction l'intensification de la coopération de l'Uemoa avec les organisations régionales œuvrant en faveur de la paix et de la sécurité dans l'espace communautaire.

A cet égard, il a encouragé le renforcement des synergies entre les actions de la Commission de la Cedeao et celles de la Commission de l'Uemoa en matière de coopération transfrontalières et du partage d'expériences entre les Etats disposant de programmes de coopération frontalière et ceux qui n'en sont pas dotés.

Le comité a salué également l'initiative des concertations sur la paix , la sécurité et le développement dans les zones transfrontalières organisées à Sikasso du 15 au 17 juillet 2019 et validé le relevé de conclusions de ces importantes assises de la coopération transfrontalière.

Le comité a examiné la question du financement de la lutte contre le terrorisme suite aux directives issues de la réunion de concertation des chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Uemoa organisée à Ouagadougou, en marge du sommet extraordinaire de la Cedeao sur le terrorisme, le 14 septembre 2019 et de la réunion d'octobre 2019 à Dakar.

Soulignant le contexte particulièrement préoccupant de la situation sécuritaire dans l'espace de l'Union, le comité a salué la détermination de notre Union à faire face efficacement à l'insécurité grandissante et multiforme qui s'y développe et instruit la Commission de l'Uemoa, la Bceao , les ministres des Finances et les ministres chargés de la Défense, de diligenter les directives issues des réunions du 14 septembre et du 3 octobre afin de faire rapport à la toute prochaine session de la conférence des chefs d'Etats et de Gouvernement de L'Union.

Le comité a félicité le président de la Commission pour la bonne prise en charge des orientations et directives concernant la mise en œuvre de la politique commune de l'Uemoa dans le domaine de la paix et de la sécurité.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.