Tunisie: Un tribunal militaire égyptien condamne un militant libyen à mort pour son implication dans le meurtre de 16 policiers

Le Caire — Un tribunal militaire égyptien a condamné dimanche à la peine capitale un Libyen accusé d'être impliqué dans une opération terroriste qui a coûté la vie à 16 policiers en 2017 dans une zone désertique proche du Caire, la capitale égyptienne, a-t-on appris du site d'information étatique Al-Ahram.

Le tribunal a condamné à mort le militant libyen Abdel-Rahim Mohamed Abdullah al-Mismary pour sa participation à l'attaque terroriste commise en octobre 2017 près de l'autoroute Al-Wahat, dans le désert occidental, dans la province de Gizeh.

L'attaque, qui s'était prolongée pendant deux jours, avait tué 16 policiers égyptiens et en avait blessé 13 autres. Un autre policier avait été kidnappé, avant d'être libéré au cours d'un raid des forces de sécurité dans les zones montagneuses voisines. Le raid avait entraîné la capture d'Al-Mismary et la mort des 15 autres militants de son groupe indique Chine Nouvelle.

Le tribunal a également condamné 20 autres personnes impliquées dans cette affaire à des peines d'emprisonnement allant de trois à 25 ans. Trente autres personnes ont été acquittées.

L'enquête égyptienne a montré que le terroriste libyen avait suivi un entraînement militaire en Libye avant de pénétrer en Egypte par le désert occidental, avec pour objectif de créer un camp de base pour de futures opérations terroristes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.