Cameroun: Miss short and pretty 2019 - Les Femmes de petites tailles ont leur concours de beauté

18 Novembre 2019

Une initiative qui vient casser les codes en la matière et donner une place aux femmes de petites tailles au Cameroun

Dans le commun des mortels, les concours de beauté sont des épreuves très souvent réservées. Car parmi les critères d'éligibilité souvent évoqués, la taille est souvent en bonne place.

Pour sortir de ce paradigme, Carine Sontia , animatrice télé sur Equinoxe TV a décidé de lancer un concours de beauté pour les femmes de petites tailles . Il est question ici de donner une sorte de revanche à celles là qui se sentent belles et qui ne peuvent pas se présenter dans d'autres concours de beauté.

Miss short and pretty veut donc être cette plateforme de valorisation des femmes de petites taille.

Le concours en lui même qui est à sa deuxième édition cette année.Il a été lancé le 25 août 2019 et se termine le 14 décembre avec la finale.

Elles sont ainsi 25 filles qui sont en lice pour remporter la couronne de miss short and pretty.

Les innovations de la 2eme édition sont entre autres l'organisation de la conférence de presse, La cagnotte qui a été revue à la hausse ( la Miss 300.000,La 1ere dauphine 125000 et La 2ème dauphine 75000) en Plus de cela, l'evenement qui s'est concentré l'an dernier à Douala s'est déployé à Yaoundé où le casting a eu lieu

Les critères de sélection ici sont les plus simples: l'âge (entre 17 et 35 ans), la taille(entre 1m40 et 1m64), le projet social, la vision ...

Il faut dire que Miss short and pretty n'est pas qu'un simple concours de beauté. C'est aussi un espace d'émancipation des femmes de petites tailles qui sont souvent restées en retrait et qui développent un complexe à cause de leur taille. Elles pourront maintenant démontrer comme la promotrice Carine Sontia aime bien se le dire que la taille n'est qu'un détail.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.