Sénégal: Journée spéciale déchets - Modou Fall, «l'homme plastique» du pays

Au Sénégal, un homme donne de sa personne pour sensibiliser aux ravages du plastique : Modou Fall, surnommé « l'homme plastique », s'est fabriqué des costumes à partir de sachets et gobelets de récupération. Avec son ONG « Sénégal propre », ce quadragénaire organise des évènements vêtu de sa tenue en plastique.

Au marché de Dakar, Modou Fall transpire sous son attirail. Recouvert de sacs plastique de la tête aux pieds, il propose un troc. « On va chercher des commerçants ou des personnes avec des sacs plastique pour faire un échange avec des sacs en papier », explique-t-il.

Pour Babacar, de l'association Sénégal Propre, il faut marquer les esprits en « montrant que le plastique va nous bouffer ».

Modou Fall, ancien militaire, a changé de combat depuis l'armée. « C'est du poison, martèle-t-il. Pas de recyclage.

Qu'on arrête de produire des sacs plastique. » L'homme plastique déambule au milieu de la foule qui se retourne sur son passage. Certains s'éloignent en souriant, d'autres jouent le jeu et échangent avec Modou Fall.

À la fin de la journée, tous les sacs en papier ont été distribués. Mais l'autre bête noire de Modou Fall et ses camarades, ce sont les sachets d'eau : aussitôt bus, aussitôt jetés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.