Cote d'Ivoire: Les 40 ans de la visite du Roi belge en terre ivoirienne célébrés

17 Novembre 2019

En présence du vice-Président de la République et de nombreuses autorités, les ressortissants belges et les ivoiriens ont revisité les temps forts de ce moment riche en couleurs.

C'est en novembre 1979 que sa Majesté le Roi Baudouin et la Reine Fabiola ont foulé la terre ivoirienne à l'invitation du Président Félix Houphouët-Boigny.

Quarante ans après, la communauté belge vivant en Côte d'Ivoire, à l'initiative de sa représentation diplomatique, a organisé le 14 novembre une double cérémonie.

Celle de la célébration de la royauté synonyme de la fête nationale et celle de la remémoration du séjour de leur souverain en Côte d'Ivoire.

La cérémonie a eu lieu à la résidence de l'Ambassadeur de Belgique en Côte d'Ivoire sise à Cocody, en présence du vice-Président Daniel Kablan Duncan.

Dans son adresse, Michael Wimmer, Ambassadeur de la Belgique en Côte d'Ivoire a fait revivre cette visite de quatre jours qui a mobilisé plus de six cent mille personnes à Abidjan et à Yamoussoukro.

« Ce fut l'occasion de sceller au plus haut niveau les relations d'amitié entre nos deux pays », rappelle le diplomate. Des relations basées sur la compréhension mutuelle et des valeurs partagées car selon le Roi Baudouin, « la prospérité des uns peut et doit entraîner la prospérité des autres ».

Pour ce faire, les deux pays ont scellé plusieurs partenariats notamment au plan politique et économique. En témoigne la visite, au niveau politique de la Princesse Astrid, nièce du Roi Baudouin, en 2017 pour insuffler une nouvelle dynamique à cette coopération qui a vu le jour en 1961.

Cette visite a permis d'organiser un séminaire, en collaboration avec la Première dame, Dominique Ouattara pour traiter des questions liées au travail des enfants dans le secteur du cacao.

Au plan économique, la Belgique est, selon le diplomate, le deuxième grand partenaire de la Côte d'Ivoire en importation et exportation.

Ce pays, fortement représenté en Côte d'Ivoire avec environ mille ressortissants et une cinquantaine d'entreprises, « importe plus de la Côte d'Ivoire qu'il n'exporte et ce sont les produits agricoles dont le cacao qui sont les matières premières prisées ».

Michael Wimmer estime que depuis l'arrivée du Roi Baudoin sur les bords de la lagune Ebrié, les relations entre les deux pays sont restés au beau fixe à tel point qu' « on ne parle plus de coopération économique mais de partenariat d'égal à égal ».

Le fait par exemple que la Belgique et la Côte d'Ivoire siègent ensemble au Conseil de Sécurité démontre qu'ils ont des vocations internationales, partagent des valeurs communes et parviennent à travailler ensemble au plan international.

La coopération entre la Belgique et la Côte d'Ivoire génère, précise-t-il, près de cent mille emplois directs et indirects créés par les nombreuses entreprises belges basées en Côte d'Ivoire.

Toujours dans le domaine de la coopération, l'ambassadeur de la Belgique n'a pas manqué de mentionner les actions de son pays dans le domaine de renforcement des capacités d'acteurs ivoiriens.

« Cette année, des diplomates ivoiriens ont été formés à l'Institut Egmont et des militaires ivoiriens ont intégré l'Ecole royale militaire », a-t-il rappelé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.