Algérie: Plus de 400.000 détenteurs de contrats de pré-emploi seront régularisés au cours des trois prochaines années

Tamanrasset — La situation de plus de 400.000 détenteurs de contrats de pré-emploi sera régularisée au cours des trois prochaines années, a annoncé, dimanche depuis la wilaya déléguée d'In-Salah (Tamanrasset), a fait savoir le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du Territoire, Salaheddine Dahmoune.

S'exprimant lors d'une rencontre avec la population de Foggaret El-Arab, commune de Foggaret-Ezzoua, en marge de l'inauguration d'une salle de lecture, le ministre a indiqué que "la situation de plus de 400.000 titulaires de contrats pré-emploi sera régularisée définitivement au cours des trois prochaines années à l'échelle nationale".

Il a également souligné l'importance de la formation et de la qualification des jeunes leur permettant d'intégrer le monde du travail, avant d'ajouter que l'école du gaz constitue un "important acquis" pour la région et est susceptible de doter les jeunes d'une qualification dans des spécialités projetées, et de leur accorder la priorité dans le recrutement des entreprises pétrolières.

Lire aussi: Tamanrasset: l'Etat a consacré des enveloppes colossales pour le développement dans le Sud

Le ministre de l'Intérieur a convié, en outre, la société civile à encourager les jeunes profiter des opportunités de formation disponibles dans les divers établissements de l'enseignement et de la formation professionnels qui offrent plus de 420 spécialités de formation aux jeunes.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.