Cote d'Ivoire: Journée Mondiale de la Femme Rurale - Plus de 70 millions de matériel agricole offerts aux femmes

17 Novembre 2019

La secrétaire d'État chargée de l'autonomisation des femmes, Belmonde Dogo était porteuse d'un important don du gouvernement aux femmes rurales réunies à Zoukougbeu, le 14 novembre.

« Investir dans les compétences pour accélérer l'autonomisation des femmes », c'est autour de ce thème que la journée internationale de la femme rurale a été célébrée en Côte d'Ivoire.

Pour joindre l'acte à la parole, le gouvernement ivoirien a mis le temps de la célébration nationale à Zougougbeu, le 14 novembre, pour faire un important don, d'une valeur de 70 millions FCFA, aux femmes rurales.

Composé d'un motoculteur, de broyeuses polyvalentes, de décortiqueuses, de tricycles, de motopompes, de brouettes et de biens d'autres matériel agricole, ce don vise à réduire la pénibilité du travail de ces « braves femmes » qui consacrent leur vie à la terre pour nourrir la communauté.

La secrétaire d'Etat, Myss Belmonde Dogo, a justement saisi l'occasion pour traduire aux femmes rurales, toute l'admiration du Président De la République, Alassane Ouattara. Et ce, pour ce qu'elles représentent dans le quotidien des ivoiriens, des habitants de la Côte d'Ivoire et des autres pays en développement.

« Les produits de qualité qui atterrissent dans nos assiettes en ville, sont le fruit de la sueur des femmes du monde rural. Elles assurent entre 60 et 80% de la production agricole des pays en voie de développement, 90 % des besoins des ménages en eau et en combustible », a rappelé Myss Belmonde Dogo.

Qui a réaffirmé l'engagement du gouvernement du premier ministre Amadou Gon Coulibaly, de faire de l'autonomisation de la femme, son cheval de bataille. D'où le thème choisi pour la célébration nationale de la journée internationale de la femme rurale.

C'est dans la même veine, rappelle la secrétaire d'Etat, que le gouvernement a entrepris plusieurs actions en faveur de la femme.

Il s'agit entre autre du programme social du gouvernement qui consacre une bonne part à la femme, le fonds pour l'entrepreneuriat de la femme doté d'une enveloppe de 5 milliards de FCFA, le projet de gestion novatrice du fonds national femme et bien évidemment le FAFCI (Fonds d'appui aux femmes de Côte d'ivoire) de la Première Dame Dominique Ouattara.

C'est pour cela que la secrétaire d'Etat a appelé à la mutualisation des efforts des femmes en coopératives, pour bénéficier de tout le dispositif étatique.

« En mutualisant vos forces, vous augmentez vos chances d'être mieux encadrées, mieux formées et d'augmenter vos revenus », conseille Myss Belmonde Dogo.

L'édition 2019 de la journée de la femme rurale à Zougougbeu a vu la mise à disposition d'un fonds de 10 millions FCFA au profit des associations et coopératives de femmes de la région du haut Sassandra. Cette enveloppe leur permettra de financer leurs activités et d'accroître leurs revenus.

En plus des trois milles participants, les autorités préfectorales, coutumières et Onu-femme ont pris une part active dans la célébration.

Madeleine Oka, a promis le soutien de l'organe onusien à toutes les actions du gouvernement ivoirien en faveur de l'autonomisation de la femme.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.