Cote d'Ivoire: Apothéose UE-Magic Tour - Les Ivoiriens célèbrent la paix par la musique

18 Novembre 2019

La tournée s'est achevée hier par un concert d'envergure, à la place Ficgayo à Yopougon

La Côte d'Ivoire n'a pas fini de célébrer la paix. Au lendemain de la Journée dédiée à la paix, les Ivoiriens se sont donné rendez-vous le samedi 16 novembre 2019 à Yopougon Ficgayo, à l'occasion de la clôture de la caravane organisée par l'Union européenne avec sa tête, l'ambassadeur Jobst Von Kirmann, et le groupe Magic System dite Ue-Magic Tour. La paix, rien que la paix ! Tel était le contenu du message prêché tout au long de la soirée.

Des leaders politiques, entre autres, le directeur exécutif du Rhdp, Adama Bictogo, le président du Fpi, Pascal Affi N'Guessan, le représentant du président du Comité politique, Alphonse Soro, le représentant du Rassemblement pour la Côte d'Ivoire (Raci), Koné Teffour, qui ont rehaussé l'évènement de leur présence, se sont inscrits dans cette démarche de promotion de la paix.

Invités sur scène, la main dans la main au nom de la paix, ils ont « libéré », au rythme du Zouglou orchestré par le quatuor Magicien A'Salfo, Goudé, Manadja et Tino, à partir de 23h50.

En compagnie de l'ex-international footballeur Didier Drogba, les enfants d'Anoumabo ont fait « vibrer » ces autorités ivoiriennes et les diplomates de l'Ue. Et ce, au nom de la cohésion sociale, la réconciliation et la démocratie.

Des valeurs que partage également l'Union européenne. L'action a été saluée par l'ambassadeur européen, Jobst Von Kirmann, qui dit avoir « réalisé un rêve ». Celui de voir ces dignitaires de la politique ivoirienne, sur scène, au nom de la paix.

Des titres comme « Premier Gaou à Paris », « Magic In the Air », « Wan Gno » en passant par « Secret d'africain »...Bref, ils en ont livrés à l'assistance les meilleurs et plus connus de leurs albums. En faisant montre de leur grande expérience, les 4 Gaous ont réussi à galvaniser au mieux le public.

Ainsi, les fanatiques du Zouglou mais aussi du Coupé Décalé venus nombreux à l'espace Ficgayo, sans s'ennuyer, reprenaient à chaque titre avec les Magiciens, dans une parfaite harmonie.

C'était une aubaine pour A'Salfo de lancer un appel : « Messieurs les responsables politiques, ce peuple ne doit plus pleurer, ce peuple doit rester en joie ». Les applaudissements qui ont suivi l'intervention d'A'Salfo laissait entrevoir que son invite ait été bien accueillie par la foule.

Avant le groupe Magic System, nombre d'artistes, de différents rythmes, se sont succédé sur la scène, déjà autour de 19h.

L'on peut lister le chantre Guy Christ Israël, Nuella, Zouglou Makers, Tnt, Safarel Obiang, Ariel Sheney. Avec des titres Zouglou et Coupé Décalé, en son et en qualité, ils ont donné le meilleur d'eux, au grand plaisir de leurs fans.

Les « Chinois » et les personnes friandes du Reggae n'ont pas été oubliés. Le tout dernier d'Arafat DJ, « Moto Moto », et un titre d'Ismaël Isaac leur ont été respectivement offerts.

A leur passage, ces artistes n'ont pas manqué, à leur tour, d'appeler la jeunesse ivoirienne à abandonner l'immigration clandestine et le gain facile.

Mais plutôt à cultiver la paix, l'amour du prochain et à s'armer de courage et de persévérance, pour se faire une place dans la vie active. Ces stars ont lancé leurs messages à l'endroit de leurs compatriotes, en prenant leur propre exemple.

La caravane Ue-Magic Tour a démarré le 12 avril 2019 à Abidjan. Elle s'est poursuivie à l'intérieur du pays en commençant par la ville de Bouaflé dès le 15 octobre pour prendre fin le samedi à Youpougon. 15 villes ont été visitées.

Des rencontres de sensibilisation avec la population, en particulier, la jeunesse, des activités sportives et des concerts avec une trentaine d'artistes ont été au menu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.