Sénégal: Ziguinchor - Mauvaise campagne agricole

18 Novembre 2019

Les risques d'une faible production en riz planent sérieusement sur la campagne agricole cette année à Ziguinchor. Les riziculteurs plongés dans l'inquiétude redoutent le pire.

«Les attentes sur la riziculture sont très faibles », c'est le constat fait par les paysans à l'image du Président du Cadre régional de Concertation des ruraux (Crcr) Abdoul Aziz Badji qui dresse un bilan inquiétant de cette campagne rizicole. « C'est un échec.

Pour la riziculture, on est rentré dans une mauvaise campagne agricole cette année. Il y avait une pluie, à certains endroits les gens étaient pressés de mettre en place leur pépinière et faute de pluie, beaucoup d'agriculteurs ont perdu leurs pépinières.

Et chose inédite cette année, c'est seulement en fin août que les agriculteurs ont démarré les activités rizicoles alors que d'habitude dans la deuxième quinzaine du mois de juillet, on commençait déjà à consommer le maïs , les arachides ... ».

Une faible production en riz consécutive à l'irrégularité des pluies cette année, ce qui a considérablement réduit les superficies emblavées.

Et si l'on en croit l'agro- producteur, 60% des superficies en riziculture ne sont pas emblavées. « Les 60 % des superficies ne sont pas emblavées cette année.

Conséquence : c'est un échec dans la culture du riz cette année», se désole le président du Crcr qui ne cache pas son inquiétude à l'image des paysans de la région.

Si pour le riz, les paysans craignent le pire, pour l'arachide l'espoir est bien permis car les récoltes sont bonnes.

« Pour l'arachide, on a une bonne production, les meilleures graines du pays on les trouve ici cette année ... », renseigne M. Badji qui manifeste quelques soucis sur la commercialisation de cette culture.

«Le problème reste la commercialisation car l'année dernière, la Sonacos a tardivement engagé la campagne de commercialisation arachidière », martèle-t-il avant de se réjouir de la réception de quatorze tracteurs sur les vingt-cinq promis pour la région sud.

Des engins qui pourraient contribuer à moderniser cette agriculture encore plongée dans l'informel avec des moyens traditionnels.

Une insuffisance de dotation de matériel agricole que déplorent les paysans qui réclament le lot restant de onze tracteurs pour compléter le nombre d'engins alloué à la région de Ziguinchor.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.