Sénégal: 2 000 jeunes formés sur les métiers du pétrole et du gaz - L'Onfp et la BAD contractent pour 32 milliards

18 Novembre 2019

L'Office national de la formation professionnelle s'engage à former 2000 jeunes sur les métiers du pétrole et du gaz. C'est son Directeur Général, Dr Souleymane Soumaré, qui a fait l'annonce en marge de la finale de la zone 2.

Il s'agit, selon lui, d'un projet qui vient d'être lancé par la Banque Africaine de développement pour un coût global de 32 milliards.

Le projet en question a été lancé, il y a de cela deux semaines, à Kaolack, a fait savoir Dr Souleymane Soumare qui soutient d'ailleurs que les contrats ont été déjà signés.

« Nous sommes en train d'organiser des ateliers pour la sélection des métiers. 3 centres de formation seront créés pour former près de 2000 jeunes. Si le Sénégal commence à exploiter du pétrole, qui va travailler au niveau des sites ?

Le Sénégal ne connait pas ces métiers. Ce que l'on connait du pétrole et du gaz, ce sont les pompistes, les garants de stations de service, les garants de dépôts de gaz alors qu'il y a plus de 600 métiers autour du pétrole.

Aujourd'hui, l'Office national de la formation professionnelle dans le cadre d'un projet qui vient d'être lancé par la BAD et financé à hauteur de 32 milliards aura le rôle de former 2000 jeunes aux métiers du pétrole et du gaz.

Nous allons faire de la sensibilisation, nous allons informer les jeunes à travers le territoire national sur les métiers du pétrole et du gaz et nous allons financer ces formations. Ce sont des formations qui seront sélectionnées par les experts du pétrole et du gaz ».

Le Directeur Général de l'Office national de formation professionnelle qui présidait, samedi, la 5ème édition de la finale de la zone 2 estimera que « les associations sportives et culturelles doivent être des vecteurs de développement .Elles doivent contribuer au développement économique de leur localité.

Nous avons toujours dit qu'il fallait qu'elles s'organisent de telle sorte qu'elles puissent avoir les moyens et les possibilités de financer leurs activités sportives en fin d'année. Pour ce faire, il y a des leviers, il y a des possibilités qui sont mises à disposition par Monsieur le Président de la République ».

Et de poursuivre : « ce sont des leviers qui sont mis à la disposition des jeunes que sont la Der (Délégation à l'entreprenariat rapide), l'Anej (Agence nationale pour l'emploi des jeunes), le Fongip».

Ce responsable politique prêche par ailleurs pour l'unité de tous les leaders dans le respect de la discipline du parti présidentiel.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.