Sénégal: Après la restitution du Sabre d'El Hadji Oumar Tall - La liste du reste des objets réclamés par la famille omarienne

18 Novembre 2019

En plus des autorités sénégalaises et françaises avec à leurs têtes le président de la République, Macky Sall, et le Premier ministre français, Édouard Philippe, plusieurs personnalités religieuses ont pris part à la cérémonie de restitution, hier dimanche, du sabre d'El Hadji Oumar Foutiyou Tall.

Il s'agit notamment du Khalife général des Tidianes, Serigne Babacar Sy Mnasour, du Khalife de la famille omarienne, Thierno Bachir Tall, des membres de la famille et descendants d'El Hadji Oumar Foutiyou Tall installés au Sénégal, en Guinée, au Mali et au Nigéria et des représentants de toutes les familles religieuses du Sénégal.

Selon Aps, le porte-parole de la famille omarienne, après avoir remercié la France, a rappelé qu'un important patrimoine omarien reste toujours dans l'hexagone.

Ce sont, en particulier, 517 livres et manuscrits de Ségou, le trésor, la collection privée Archinard, les 150 photos de la collection Archinard et la peau de prière et divers autres objets.

La cérémonie a démarré avec la signature de la Convention du dépôt du sabre entre le ministre des Armées français, Florence Parly, et le ministre sénégalais de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop.

Il s'en est suivi l'exécution de la «Tara», un chant funèbre interprété par la Musique générale des Forces Armées. C'est un chant d'origine peulh qui est rattaché au nom du vénéré chef religieux.

Quelques minutes plus tard, le Premier ministre français est invité à remettre le sabre au président de la République, Macky Sall. Un moment solennel ! Historique !

Cet instant est accompagnée d'applaudissements et d'exclamations de la Grandeur de Dieu: «Allahou Akbar, (Dieu est Grand)».

L'émotion était à son comble chez les disciples d'El Hadji Oumar Tall. Le sabre est, par la suite, remis au ministre de la Culture du Sénégal qui l'a, à son tour, confié au directeur du Musée des civilisations noires.

Il sera mis à la disposition de ce Musée. Ce sabre qui séjourne au Musée des civilisations noires (MCN) à Dakar, depuis l'inauguration de ce joyau il y a près d'un an, a été précédemment gardé au Musée des Armées de France à Paris.

Cette cérémonie de restitution est un des actes du séminaire gouvernemental sénégalo-français qui s'est tenu, hier dimanche, au Centre international de conférences Abdou Diouf (CICAD) de Diamniadio, dans le département de Rufisque, a appris l'Aps du Service protocolaire de la Présidence de la République.

La même source rappelle que ce retour du sabre entre dans le cadre de la restitution des biens culturels qu'avait décrété le président de la République française, Emmanuel Macron, après la publication du rapport conduit par les universitaires Felwine Sarr et Bénédicte Savoy.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.