Togo: Vizy et la France aux petits soins des producteurs de Riz et d'Arachide de Zio et de Haho

18 Novembre 2019

Tous pour l'agriculture togolaise. C'est le moins que l'on puisse dire. A côté des efforts déployés par le gouvernement togolais au travers de son département Agriculture, Production animale et halieutique, les partenaires du Togo n'hésitent pas à y mettre des leurs pour le bonheur des paysans togolais. Parmi ces partenaires, il y a la France qui opère par le biais de l'ambassade de France au Togo.

En tournée à l'intérieur du Togo pour s'enquérir de l'état d'exécution des projets financés par son pays au travers de l'AFD, l'ambassadeur de France au Togo, Marc Vizy, était samedi dernier en visite aux bénéficiaires et porteurs du projet d'élargissement du modèle de production agroécologique et de commercialisation en circuit court du riz et de l'arachide produit par des coopératives agricoles des préfectures de Haho et de Zio.

Il a été question pour l'ONG Graphe qui a bénéficié d'un soutien financier de 30 millions de F cfa, de présenter devant la délégation française, l'état d'avancement du projet, après avoir fait visiter un champ d'arachide et un champ de riz, situés à Agbélouvé, et dont les grains seront bientôt récoltés.

Pour l'Ambassadeur de France et sa suite, ces soutiens aux agriculteurs togolais n'est que la preuve de ce que « la coopération franco-togolaise est engagée en faveur de l'inclusion des populations dans le processus de développement économique du Togo ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.