Ile Maurice: Heurts rue Cocoterie - La police sur les traces d'une dizaine de suspects

18 Novembre 2019

L'Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) a identifié une dizaine de personnes considérées comme des meneurs impliqués dans les violents incidents survenus samedi à la route Cocoterie, Roche-Bois. Durant ces affrontements, cinq policiers ont été blessés et quatre véhicules de police endommagés.

Tout a commencé samedi matin avec une opération coup de poing à Batterie-Cassée. Des équipes de l'ADSU, accompagnées de commandos de la National Coast Guard, de la Special Supporting Unit et de chiens policiers, perquisitionnent trois maisons à la rue Julius-Boucherat. Dans l'une d'elles, les policiers découvrent une quantité de cannabis sur un certain Dominique Jean François Wendy Sobha, un peintre de 37 ans, qui habite chez son beau-frère. En route pour les Casernes centrales vers 9 h 50, un des chefs-inspecteurs de l'ADSU, qui dirigeaient la crackdown operation, reçoit une information selon laquelle une voiture noire stationnée à la route Cocoterie contiendrait de la drogue. L'équipe décide alors de s'y rendre alors que les autres unités qui l'accompagnaient ont continué vers les Casernes centrales.

Un groupe d'individus, armés de sabres, barres de fer, bâtons et pierres, se sont opposés à ce que la police enlève la Toyota Vitz noire soupçonnée de contenir de la drogue.

À partir de là, les incidents ont dégénéré lorsque les policiers s'approchent de la voiture. Ces personnes se sont montrées hostiles envers les policiers. Des renforts, dont la Special Supporting Unit, sont sollicités et l'opération prend vite des allures d'émeute. Des policiers ont même dû tirer des coups de feu en l'air pour disperser la foule qui lançait des projectiles dans leur direction.

Par ailleurs, au quartier-général de l'ADSU, aux Casernes centrales, les policiers ont découvert dans la voiture 215 g d'héroïne, d'une valeur marchande estimée à Rs 3 millions. La police recherche un mécanicien de 25 ans chez qui une perquisition avait été effectuée un peu plus tôt et qui serait le propriétaire de cette drogue. La propriétaire de la voiture, une habitante de Ste- Croix, a déclaré aux enquêteurs l'avoir confiée à cet individu depuis un an.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.