Cameroun: Axe Batchenga-Ntui - Le pont sur la Sanaga ouvert aux piétons

Le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi a inauguré la traversée à pied vendredi, 15 novembre 2019. La mise en service totale est annoncée pour février 2020.

C'était une cérémonie symbolique. Vendredi, 15 novembre 2019 au milieu de l'ouvrage en fin de construction, le ministre des Travaux publics (Mintp) a procédé à la première traversée à pied du pont sur la Sanaga, à Nachtigal. Emmanuel Nganou Djoumessi a tenu à célébrer la rencontre pédestre entre les « frères » de deux rives (Batchenga et Ntui). En effet, ce pont sur la Sanaga relie deux départements (Lékié et Mbam-et-Kim) et deux peuples, séparés par ce fleuve. Le Mintp était accompagné du secrétaire d'Etat auprès du Mintp, Armand Ndjodom et du directeur de l'Agence française de Développement (AFD), Benoît Lebeurre.

Le pont ouvert aux piétons fait partie des travaux du bitumage du lot 1 du projet de construction du corridor Batchenga- Yoko-Lena-Tibati, long de 386,8 Km, et en cours d'aménagement en six sections. A la fin des travaux, cette route permettra de réduire d'environ 200 Km, la distance entre Yaoundé et Ngaoundéré. Le pont est un ouvrage d'art long de 400 m et dont le coût de construction s'élève à 12,3 milliards de F. Il sera ouvert totalement à la circulation dès février 2020. Il est large de 11,96 m, portant deux sens de circulation avec trottoirs de 1,25 m de par et d'autre. Ce troisième pont sur la Sanaga est réalisé par l'entreprise Razel, sur financement de l'AFD et du gouvernement. Selon le directeur général de Groupement Razel Bec/Razel Cameroun, Frank Casteleyn, ce pont est fixé sur six pieux et deux culées. Il est composé des hourdis en béton armé et de la poutre en acier, qui sert de support immédiat à la dalle. Il est exécuté à 77,3 %. Reste à faire : les remblais d'accès et le revêtement complet.

Pour Benoît Lebeurre, cet ouvrage « impressionnant » est le symbole d'un « partenariat fait en charpente métallique et en béton armé » entre le Cameroun et la France. Coopération également saluée par le ministre Nganou Djoumessi. Il a profité de l'occasion pour exprimer sa reconnaissance et les remerciements du gouvernement à l'AFD, à Razel, à Studi International et à Ecta BTP, tous engagés sur le terrain pour la réalisation de ce chef d'oeuvre.

Au-delà de Ntui, le projet de construction du corridor Batchenga- Ntui-Yoko-Lena-Tibati reliera à terme, la partie septentrionale au Sud. Long de 21,3 Km, le lot 1 (Batchenga- Ntui) est en cours de finition. A date, le taux d'exécution de ce tronçon est de 67,8 %. Emmanuel Nganou Djoumessi a annoncé qu'il sera livré en février 2020.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.