Cameroun: Eau et énergie - Les Tchèques et les Belges pour un soutien

Deux délégations ont été reçues par le ministre en charge de ces secteurs jeudi dernier à Yaoundé.

Deux séances de travail, un objectif. Développer les secteurs de l'eau et de l'énergie au Cameroun. D'abord la mission économique tchèque en séjour au Cameroun depuis le début de la semaine. Avec le ministre de l'Eau et de l'Energie, Gaston Eloundou Essomba, les axes de coopération entre ce pays et le Cameroun ont été passés en revue. Contenu des échanges dévoilés au terme d'une séance de travail qui aura duré un peu plus d'une heure. « Nous avons discuté des opportunités de coopération entre le Cameroun et la République tchèque dans le domaine de l'énergie. Nous avons déjà quelques sociétés qui travaillent au Cameroun et nous aimerions être plus impliqués, principalement dans les sources d'énergie renouvelables.

Nous aimerions également faire plus dans les centrales hydroélectriques. C'est pourquoi nous avons invité le ministre à se rendre en République tchèque afin de voir certains projets », va confier Miloslav Stasek, secrétaire d'État au ministère tchèque des Affaires étrangères qu'accompagnait Mathurin Kamanke, 1er vice-président de la chambre économique Afrique centrale-République tchèque. Avec la délégation belge constituée principalement des personnels de l'entreprise Finexpo, organisme de soutien belge aux exportations principalement dans les pays en développement, une collaboration a été envisagée. « Nous avons au cours de ces dix dernières années travaillépour plusieurs projets dans le domaine d'adductiond'eau et je venais présenter au ministre les différents instruments que nous avons qui permettent de continuer de soutenir les projets exécutés par les sociétés belges que ce soit dans le domaine de l'eau ou de l'électricité. Le Cameroun a des projets de développementambitieux dans ces deux domaines pour les prochaines années», a dévoilé l'ambassadeur Stéphane Doppagne. Les deux parties ont évoqué quelques projets concrets notamment des microcentrales qui ont un volet à la fois apport en eau potable et apport en électricité dans les zones assez éloignées où il est couteux de faire venir des lignes hautes tensions.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.