Angola: Le secteur du diamant crée plus de 3 000 emplois

Luanda — 3097 emplois ont été créés de février à octobre de cette année suite à la réorganisation de l'activité d'exploitation diamantifère semi-industrielle en Angola.

S'exprimant lundi à la presse, au sujet des activités de l'Entreprise nationale de commercialisation de diamants d'Angola (Sodiam), Ana Feijó, administratrice chargée de la géologie minière à Endiama, a déclaré que durant la période en analyse 22 766,88 carats de diamants avait été produits et ont été vendus à un prix moyen de 64,62 USD, avec un revenu total d'environ 1,7 million USD.

Selon la responsable, parmi les coopératives en production au niveau du pays, seules 10 coopératives produisent des diamants, soulignant titre d'exemple les sociétés Campo Sunjige, Rainha Nzinga Mbandi et Chitengue Chalanja.

Sur les 266 coopératives existantes en Angola, 234 ne fonctionnent pas.

Depuis septembre 2018, trente deux mille carats de diamants ont été saisis, dans le cadre de l'opération de transparence menée par la police nationale.

L'Angola produit chaque année 9 millions de carats de diamants d'exploitation semi-industrielle et industrielle, mais les autorités prévoient d'augmenter la production annuelle à 14 millions de carats d'ici 2022.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.