Sénégal: Vers une réforme des jeux africains

Dakar — Les jeux africains, la seule compétition multisports qui existe sur le continent, feront l'objet d'une réforme portant sur la qualification aux Jeux olympiques dans le but d'y regrouper les meilleurs talents sportifs africains, a informé le président de l'Association des comités nationaux olympiques (ACNOA), dans un entretien avec l'APS.

"Nous allons aboutir dans deux éditions à ce que les jeux africains deviennent l'étape décisive pour la qualification aux jeux olympiques", a informé Moustapha Berraf, estimant qu'à "partir de là, on aura les plus grands champions africains qui viendront participer et cela va augmenter l'intérêt de la compétition et susciter l'intérêt des multinationales et des gros annonceurs".

Pour les derniers jeux africains qui se sont déroulés au Maroc, le président de l'Acnoa indique qu'"on avait 16 disciplines sportives qualificatives aux JO", pensant que les jeux africains seront "boostés" avec la généralisation de ces qualifications.

Déjà que l'édition du Maroc (19-31 août) est considérée par lui "comme un succès avec 198 pays où l'événement a été retransmis et 420 millions de foyers touchés", Berraf n'en pense pas mois que la prochaine prévue au Ghana devra offrir plus de succès.

"Il est clair que la prochaine édition qui se déroulera au Ghana doit faire l'objet d'une plus grande corrélation entre les pouvoirs publics, l'union africaine, le mouvement olympique constitués des CNO et les confédérations africaines", a-t-il plaidé.

La structure faitière de l'olympisme sur le continent a franchi un pas dans ce sens avec son "statut de membre observateur au niveau de l'Union Africaine", et entend "faire du mouvement olympique un outil de développement social pour les jeunes en Afrique".

Prévus pour se dérouler tous les quatre ans, les jeux africains qui regroupent l'essentiel des disciplines sportives n'ont toujours pas obtenu le statut de plus grande compétition sportive africaine.

Certains observateurs lient cet état de fait à la structuration de ces jeux partagés entre les pouvoirs publics continentaux et le mouvement associatif du continent. Au moment où toutes les autres compétitions d'envergure sont le fait des confédérations.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.