Cote d'Ivoire: Ferké - Des logements d'enseignants, des salles de classe et un château d'eau inaugurés

18 Novembre 2019

Le président du conseil régional du Tchologo, le ministre Téné Birahima Ouattara, a inauguré le week-end, le centre de santé de Koutiénédougou, les logements-maîtres, les classes et le château d'eau à motricité solaire de Pissankaha, dans le département de Ferkessédougou.

Livrant ces infrastructures, Téné Birahima Ouattara a invité les populations du Tchologo à scolariser les enfants, notamment les jeunes filles. Il a par ailleurs appelé à l'union et à la paix des cadres du Tchologo afin d'apporter le développement dans la région.

« Je voudrais, chers parents, en tant que président du conseil régional du Tchologo, demander à tous les cadres à aller à la cohésion. C'est seulement à ce prix que nous pourrons aider les parents à un mieux-être souhaité par le Président de la République, Alassane Ouattara », a-t-il déclaré.

Quant au préfet de région, Kouamé Koffi, il s'est dit satisfait du travail réalisé par le conseil régional. Les populations des deux villages par la voix de leur porte-parole, Yeweh Paulin, n'ont pas manqué d'exprimer toute leur reconnaissance au ministre Téné Birahima Ouattara pour toutes ces infrastructures réalisées dans leurs villages, tout en promettant d'en prendre soin.

Il s'en est suivie, à Pissankaha, une cérémonie de planting d'arbres commémorant la journée de la paix en compagnie du préfet et d'autres invités.

Il faut signaler que le président du conseil régional a promis d'équiper entièrement ce centre de santé de Koutiénédougou à partir du mois de janvier 2020.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.