Madagascar: La magie du football

Une fois de plus, le tout Mahamasina a vibré à l'unisson avec nos vaillants Barea. Des Barea certes poussifs vers la fin de la partie mais qui ont su conserver l'essentiel, la victoire. Et c'est le plus important, voire suffisant, pour gagner le cœur de tous les Malgaches.

De celui du président Andry Rajoelina en particulier qui n'a pas été sifflé. Mais vraiment pas du tout. Et si ce n'est pas le standing ovation, c'était presque selon l'adage « qui ne dit mot consent ». En effet le Président de la République a su tisser un lien étroit avec le football et que la logique veut qu'on soit derrière lui.

La magie du football

Du coup, les promesses de construire des stades en couverture synthétique sont devenues celles de tout le monde. Il n'y a aucune note discordante car on s'accorde à dire que Madagascar a besoin de son football pour retrouver l'unité et cette solidarité devenue légendaire.

Et le mot trouve tout son sens quand des personnes d'origine modeste, l'écrasante majorité des Malgaches, ne rechignent pas à casser la tirelire pour être à Mahamasina. Pour ne prendre en considération que le coût du billet des gradins, il équivaut à 5 kilos de riz voire un sac entier pour une place à la tribune centrale.

C'est dire que la passion vaut plus que tout le reste. Mais sans le soutien des 25. 000 spectateurs de samedi, les Barea n'auraient pas eu cet important succès pour aller vers la qualification de la Coupe d'Afrique des Nations 2021. Une victoire de tous les Malgaches.

Si le sport est un vecteur important en éducation, il reste aussi un lien entre toutes les couches sociales comme cela se passe dans tous les pays du monde dont Madagascar en fait aujourd'hui partie.

Le football a trouvé toute sa place dans le cœur des Malgaches. Grâce à cette discipline, on a pu apprécier la présence d'autres personnalités ne gravitant pas autour du président Andry Rajoelina tel le président du Sénat, Rivo Rakotovao, sans parler de cette forte délégation du TIM.

A l'heure du bilan en tout cas, on ne peut pas taire le savoir-faire du nouveau président de la Fédération Malgache de Football, Arizaka Rabekoto Raoul, qui a offert en y mettant un prix fort, tous les ingrédients pour faire de ce match une grande fête. Et sécurisée qui plus est !

A cette allure en tout cas et en composant avec l'Etat, la FMF ira de succès en succès, puisque le soutien du public lui est déjà acquise.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.