Madagascar: Album - « Ilay tiako indrindra » dans les bacs

Sehedena fait un comeback très actif en cette fin d'année après un long silence et une recomposition du groupe. Le rock band lance pour l'occasion « Ilay tiako indrindra », leur second opus.

Le rock band fait partie de la génération « cassette », Sahedena fait une réapparition cette année avec son nouvel album « Ilay tiako indrindra » présenté vendredi. Dès les premiers titres, on ressent la maintenance du style des années '90, années de consécration du rock pop, mâtiné d'heavy métal. Une nouveauté, l'ancien chanteur aujourd'hui parti à l'étranger a été remplacé par une chanteuse, Harihents. Apportant un peu de glamour à côté des quatre autres membres, Poun, Bibs, Raël et Tax.

Dans ce disque se trouve alors neuf titres. Une approche assez risquée, puisqu'il a fallu attendre assez longtemps pour que la formation réapparaisse. Ensuite, le phénomène de piratage empêche tout épanouissement musical dans le cadre de produit physique musical. « Nous allons nous relancer sur la scène », lance d'entrée Harihents, la vocale. Son apport a transcendé les titres comme « Ilay tiako indrindra », « Lehilahy »... Entre les jeux limpides à la guitare et une basse enivrante, l'album a été bien travaillé.

Au niveau du chant, avec une voix miauleuse et étonnement puissante, la chanteuse est un mélange du timbre de Cindy Lauper et de Tina Turner. Quoique quelques fois, on ressente qu'elle pourrait encore plus forcer afin de donner plus de hargne dans chaque titre. Quoi qu'il en soit, ceux ou celles qui préfèrent le rock sans pli, chantant l'amour et très peu la guerre. Cet album sera fait pour eux. Et l'année qui pointe sera le moment de retrouver Sahedena revenir en première ligne.

Dès le mois de janvier, le rock band sera sur la scène du No comment bar à Isoraka. En apparence, la machine veut repartir très vite, après plus de cinq années de discrétion cela est assez logique. Surtout avec le genre musical qui se revigore ces derniers temps. Sahedena veut aussi surfer sur la tendance. Qu'importe la qualité de cet opus, on retrouvera toujours quelque chose à redire de toute façon, les initiatives pour apporter un produit dans le circuit sont toujours louables.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.