Ile Maurice: Belle-Vue-Maurel - Kumari et Indranee cueillent les champignons au clair de lune

18 Novembre 2019

On les trouve après chaque nouvelle récolte de la canne à sucre. Ce sont les champignons poussant sur l'écume de la canne. Kumari Jauleem, 69 ans, et sa bellesœur Indrani Seeboruth, 68 ans, vendent ces champignons à Belle-Vue-Maurel.

Elles quittent la maison vers une heure du matin pour se rendre à Beau-Champ où elles font la cueillette de ces champignons, qui sont, précisent-elles, «très rares». Par la suite, elles les nettoient avant de les commercialiser.

Aux dires de Kumari Jauleem, «les champignons blancs sont les meilleurs». Elle, qui a travaillé longtemps dans les champs de canne, confie qu'elle a toujours consommé ces champignons, qu'elle cuisine de diverses façons. C'est dans l'optique de gagner un peu d'argent que cette retraitée s'est lancée dans la vente des champignons.

Indrani Seeboruth tient le même discours. Pour elle aussi, c'est un moyen de se faire un peu d'argent car elle est à la retraite également. «Les gens ne savent pas comment nous ramassons ces champignons. Il faut être sur pied à une heure du matin et ce n'est pas évident. Toutefois, nous sommes récompensées de nos efforts puisque plusieurs personnes achètent nos champignons.»

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.