Egypte: CAN U-23 - l'Egypte cherche son renouveau à travers ses Pharaons olympiques

Le Caire — L'équipe d'Egypte des moins de 23 ans, opposée mardi à celle d'Afrique du Sud pour le compte des demi-finales de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) de la catégorie, sera suivie de près après l'élimination prématurée des Pharaons lors de la CAN 2019 et leur entame poussive dans les éliminatoires de la prochaine CAN, ont reconnu des joueurs et membres du staff égyptien.

"Nous savons que les attentes sont fortes mais laissez-nous nous focaliser sur la demi-finale de notre compétition", a déclaré lundi en conférence de presse, Ramadan Sobhi, le capitaine des U-23 égyptiens.

L'attaquant égyptien, qui a déjà pris part à la CAN 2017 au Gabon et à la Coupe du monde 2018, n'en appelle pas moins le public à venir en masse soutenir les Pharaons olympiques.

"Nous n'aurons pas de pression ou alors ce sera une pression positive, une force devant nous pousser à la victoire", a assuré l'ancien attaquant d'Huddersfield (D2 anglaise).

Les Pharaons, après avoir fait match nul 1-1 contre les Harambee Stars du Kenya lors de la première journée des éliminatoires de la CAN 20121, ont encore été contraints au partage des points ce lundi par les Comores pour le compte de la 2-ème journée des éliminatoires de la CAN 20121.

"Ce n'est pas évident pour eux mais je suis convaincu qu'ils donnent le meilleur d'eux-mêmes", a réagi Ramadan Sobhi.

Son entraîneur, Shawky Gharib, affiche la même volonté de se concentrer sur la demi-finale de CAN U23 contre l'Afrique du Sud.

"L'équipe sud-africaine est très bien organisée sur le plan tactique, mais nous trouverons la solution pour la victoire", a indiqué le technicien égyptien.

"L'objectif, c'est la qualification olympique et cette génération de footballeurs qui compte déjà des internationaux A peut encore s'améliorer lors d'une compétition olympique", a ajouté l'ancien adjoint d'Hassan Shehata lors des épopées victorieuses de 2006, 2008 et 2010.

S'y ajoute que l'ancien milieu de terrain international vainqueur de la CAN 1986, voudrait aider Ramadan Sobhi et compagnie à prendre part aux prochains JO comme lui avait joué les Jeux olympiques de 1984.

Du côté sud-africain, l'entraîneur David Notoane compte s'inspirer de la victoire des Bafana-Bafana contre l'Egypte lors de la CAN 2019 pour amener son groupe en finale de la CAN U23.

"Clairement, on parle de cette victoire en interne et notre groupe a les qualités techniques, tactiques et physiques pour réussir un bon coup et se qualifier en finale de la compétition", a dit le technicien sud-africain.

"Nous voulons nous en inspirer et c'est dans nos cordes", a-t-il insisté.

La demi-finale Egypte-Afrique du Sud qui se jouera à partir de 20h locales (18h GMT), se présente aussi une opposition entre la meilleure attaque du premier tour (six buts) et la meilleure défense (0 but encaissé).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.