Sénégal: Une diplomate chinoise dénonce les "préjugés" de "certains pays occidentaux" envers son pays

La diplomate chinoise He Hongyan a dénoncé lundi à Pékin les "préjugés" entretenus par "certains pays occidentaux" envers la Chine sur la manière dont celle-ci coopère avec l'Afrique.

"Certains [pays] critiquent en disant que l'initiative +Une ceinture et une route+ alourdit la dette de l'Afrique et la qualifient de piège de la dette", a-t-elle dit lors d'une conférence donnée à l'occasion d'un séminaire organisé pour 24 journalistes africains, sur "le rôle des médias dans la consolidation de la coopération entre la Chine et l'Afrique".

"La Chine n'a jamais contraint un pays africain en difficulté à rembourser une dette", a argué He Hongyan, ministre-conseillère au ministère chinois des Affaires étrangères.

Elle soutient que, concernant la coopération de la Chine avec l'Afrique, "tout se règle dans une discussion ouverte" et en fonction des décisions prises "d'accord parties".

Selon la diplomate chinoise, l'initiative "Une ceinture et une route", lancée en 2013 par le président Xi Jinping, est pourvoyeuse d"'opportunités" et de "prospérité" pour les partenaires de la Chine.

Un chemin de fer reliant les villes kényanes de Nairobi et Mombassa, un pont à Maputo, capitale du Mozambique, l'autoroute Thiès-Touba, au Sénégal, et la route nationale numéro 1 du Congo sont le fruit de cette initiative chinoise, selon He Hongyan.

"Plus de 160 pays et organisations internationales ont signé avec la Chine des accords de coopération" pour la mise en œuvre de ce programme, déclare-t-elle, ajoutant que "82 zones de coopération ont été créées dans les pays partenaires".

La diplomate affirme que "deux milliards de dollars américains d'impôts ont été payés aux pays hôtes, et près de 300.000 nouveaux emplois ont été créés" grâce à l'initiative "Une ceinture et une route".

Selon He Hongyan, 44 pays africains et la Commission de l'Union africaine ont signé avec la Chine des accords pour ce programme, ce qui lui fait dire que "l'Afrique est le continent qui a le plus de signataires" avec son pays, concernant cette initiative.

"Une ceinture et une route" épouse "l'esprit de l'ancienne route de la soie, dans le but de construire une communauté de destin en créant une nouvelle plateforme de coopération", selon la Chine.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.