Afrique de l'Ouest: La résolution de la crise libyenne, un préalable à une lutte efficace contre le terrorisme au Sahel (El Ghazouani)

Dakar — Le président mauritanien, Mouhamed Ould Cheikh El Ghazouani, a souligné lundi à Dakar l'importance de résoudre la crise libyenne afin de combattre plus efficacement le terrorisme au Sahel.

"Toute tentative de lutte contre le terrorisme qui se veut efficace doit intégrer résolument la résolution de la crise libyenne", a-t-il déclaré lundi au sixième Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique.

La chute du régime de Mouammar Kadhafi à la suite d'un soulèvement populaire et armée en 2011 a entrainé une certaine déstabilisation au Sahel.

Elle a notamment été suivie par une montée en puissance de mouvements extrémistes qui ont eu à occuper une bonne partie du territoire malien, alors que la Lybie est en proie à une crise politique qui peine à être résolue.

Le terrorisme au Sahel a entraîné des milliers de morts et des millions de déplacés, a rappelé El Ghazouani, dans un discours aux allures d'un diagnostic sans complaisance de la situation sécuritaire dans la région sahélienne.

Expliquant aux participants le plan mis en œuvre par son pays pour combattre le terrorisme, le chef de l'Etat mauritanien a au passage salué les initiatives de lutte contre ce phénomène, citant notamment le G5 Sahel, la MINUSMA, le plan Barkhane et le plan de paix de la CEDEAO.

Le nouveau président mauritanien a dénoncé la montée du nationalisme susceptible de remettre en cause le mécanisme onusien et certains accords multilatéraux sur l'environnement et le commerce.

Il a cet égard plaidé pour le multilatéralisme, en appelant à la réforme de l'ONU et ses méthodes d'interventions.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.