Mali: Le PM français veut l'engagement de tous pour la stabilité du pays

Dakar — Le Premier ministre français, Edouard Philippe, a souhaité lundi à Diamniadio, l'engagement de tous pour progresser vers une stabilisation totale au Mali, confronté à la menace terroriste.

"Nous avons en effet besoin de l'engagement de tous pour progresser vers une stabilisation totale. De la MINUSMA qui contribue partout au Mali, au dialogue politique. Nous avons besoin de l'EUTM qui soutient et renforce l'efficacité opérationnelle des forces maliennes", a-t-il dit.

Le Premier ministre français s'exprimait à la sixième édition du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique ouverte ce lundi au Centre de conférence international Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD), en présence du président Macky Sall, de son homologue mauritanien Mouhamed Ould Cheikh El Ghazouani .

"Nous avons besoin du G5 Sahel qui crée une vraie solidarité opérationnelle, en particulier dans les zones frontalières.

Nous avons besoin de l'engagement de l'Union africaine dans les opérations de l'ONU : et je salue sa volonté d'assumer ses responsabilités dans le cadre d'opérations africaines de maintien de la paix", a-t-il assuré.

Selon Edouard Philippe, dans un monde où les stratégies unilatérales du + fait accompli + semblent avoir le vent en poupe, l'Afrique a beaucoup à dire sur le multilatéralisme dont elle offre de nombreux exemples.

"Les armées conventionnelles, aussi courageuses et nombreuses soient-elles, ne pourront jamais totalement vaincre l'ennemi que nous combattons. Elles pourront le faire reculer, le neutraliser, non le faire disparaître.

Les armées peuvent faire beaucoup. Mais elles ne peuvent résorber les fractures qui alimentent les affrontements communautaires, ni garantir la cohésion d'une société", a-t-il fait remarqué.

Le Premier ministre français estime que la stratégie doit "donc combiner plusieurs aspects, un volet militaire bien-sûr, mais aussi diplomatique et d'aide au développement".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.