Congo-Brazzaville: Disparition - Le PCT Pointe-Noire se souvient d'Ambroise Edouard Noumazalay

Les membres du Parti congolais du travail (PCT) de la ville océane ont commémoré, le 17 novembre, le douzième anniversaire de la mort de leur ancien secrétaire général.

La cérémonie s'est déroulée sous l'égide de Victor Foudi, président de la fédération PCT de Pointe-Noire, qui a déposé une gerbe de fleurs devant la photo d'Ambroise Edouard Noumazalay.

L'évocation de la mémoire de l'ancien secrétaire général de ce parti, faite pour la circonstance, a fait ressortir que les douze ans de sa disparition n'ont pas pu effacer les souvenirs si vivaces et poignants d'un homme pétri de qualités et de vertus, considéré par les membres de cette formation comme fin stratège politique, aux grandes capacités d'écoute. « Le camarade Ambroise Edouard Noumazalay est, conformément à la thématique de cette année, une icône politique au service du Parti congolais du travail », a-t-on indiqué.

« Le camarade Ambroise Edouard Noumazalay, pour avoir contribué à l'unité du parti et placé l'intérêt du parti au-dessus du sien, a rempli, de façon désintéressée, sa mission sur la terre des mortels. Ce triste anniversaire a lieu au moment où le parti s'active pour la tenue de son cinquième congrès ordinaire et de la célébration des cinquante ans de sa création », a laissé entendre Jean Théophile Ilobakima, secrétaire fédéral chargé de l'organisation et de la mobilisation. L'ancien secrétaire du PCT, rappelons-le, est décédé le 17 novembre 2007 à Paris, en France.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.