Congo-Brazzaville: Ex-prison centrale de Makala - Héritier Watanabe et sa partenaire déjà en détention

Les choses sont allées très vite. Après l'audition débutée samedi dernier du chanteur et de sa partenaire qui ont récemment gratifié la toile d'une scène érotique, le parquet près le tribunal de Grande instance de Kinshasa/Gombe a finalement décidé de transférer les deux présumés coupables au Centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa (ex- prison centrale de Makala).

Les magistrats ayant siégé sur l'affaire n'ont pas du tout ménagé l'artiste qui a eu beaucoup de peine du monde à les convaincre sur son innocence. Les deux tourtereaux vont donc rester, pour le besoin de sécurité, en détention en attendant l'ouverture imminente du procès, indiquent des sources judiciaires proches du dossier.

Rappelons que l'artiste a défrayé la chronique la semaine dernière par une vidéo le montrant en plein ébat sexuel avec sa partenaire. Il a été arrêté par la police, le samedi dernier, et acheminé au parquet près le tribunal de Grande instance de Kinshasa/Gombe pour « atteinte à la pudeur » et « proxénétisme ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.