Maroc: La folie frappe, de nouveau, à la porte d'Errachidia

La folie était et demeure un sujet à la fois fédérateur, référent et récurent en littérature, en philosophie et en art.

La cinquième édition du Congrès international autour de la folie en philosophie, en littérature et en art a eu lieu à la Faculté polydisciplinaire d'Er-Rachidia, Université Moulay Ismail, les 14 et 15 novembre courant. Cette édition a connu la participation de grandes figures s'intéressant à la littérature, à la philosophie et à l'art.

Le laboratoire de recherche «sémiotique, études narratives et culturelles» a invité à ce sujet des chercheurs de plusieurs nationalités : Marocains, Algériens, Français, Tunisiens,

Qataris...

Les conférenciers se sont réunis autour de nombreuses plateformes pour l'échange et le partage. Et grâce aux efforts des membres du comité d'organisation, cette manifestation, intellectuelle par excellence, s'est déroulée dans une ambiance conviviale. La participation massive de l'assistance, constituée de professeurs, chercheurs et étudiants, témoigne de l'importance de cette manifestation culturelle. Les débats à la fois intéressants et passionnants, ouverts à la fin de chaque séance ont amplement contribué à la réussite de cet événement.

Le thème du Congrès était éminemment intellectuel, et situé à la croisée de tous les domaines de la connaissance humaine. Les communications étaient de poids. Les interactions étaient fécondes et enrichissantes. Les communicants ont fait preuve d'une large érudition et d'une grande capacité d'investigation. Par des analyses lucides, des études profondes et des examens subtils, ils ont éclairé le large public sur les divers aspects du thème abordé et ont, de ce fait, ouvert de nouvelles perspectives et horizons de pensée pour que l'aventure de la pensée perdure et prospère surtout dans un monde qui reste, malgré tout énigmatique. De fait, chacun s'y attaque à sa manière et suivant une approche précise.

Tous, ils étaient unanimes à confirmer que la folie était et demeure un sujet à la fois fédérateur, référent et récurent en littérature, en philosophie et en art. Un sujet qui oscille et vacille entre la promotion de la créativité et la pathologie. Certes, tantôt, le fou est présenté comme détenteur de la sagesse et de la vérité et même comme poète, tantôt, il est présenté comme un inadapté à la société et à la réalité. Mais, loin de tout ce clivage, la folie reste un sujet récurent, référent et imposant dans la littérature, la philosophie et l'art, qui a été et reste à l'origine d'une large littérature qui rend fou d'amour la confrérie des chercheurs et chercheuses, et les aventuriers de la pensée.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.