Afrique de l'Ouest: Saly - Clôture des réunions du GIABA sur le blanchiment de capitaux et le terrorisme

Saly-Portudal (APs) — Les 32èmes réunions plénières de la commission technique du Groupe intergouvernemental d'action contre le blanchiment d'argent en Afrique de l'Ouest (GIABA) et de la 21e réunion de son comité ministériel ont pris fin ce lundi à Saly-Portudal.

La rencontre, qui avait démarré le dimanche 10 novembre, a enregistré la présence des ministres de tutelle du GIABA et d'autres fonctionnaires sénégalais de haut niveau.

Les réunions plénières, organisées deux fois par an, visent à favoriser des discussions entre techniciens des États membres autour des menaces et défis liés au blanchiment de capitaux et au financement du terrorisme (BC/FT), dans la région.

Elles permettent à ces Etats d'aborder "les questions pertinentes" nécessitant "une approche concertée et harmonisée" dans la mise en œuvre effective des mesures de LBC/FT.

En tant que plateforme de partage d'expériences, ces plénières sont aussi des opportunités pour établir des partenariats entre experts, représentants des Etats, partenaires techniques et observateurs dans le cadre de la LBC/FT.

Les rencontres préliminaires ont servi de cadre pour examiner les rapports des évaluations mutuelles (REM) du second cycle d'évaluation mutuelle du Bénin et du Mali.

Le Groupe de travail sur l'évaluation et la conformité (GEC) a examiné également le premier rapport de suivi du second cycle des évaluations mutuelles du Sénégal ainsi que les rapports de suivi du premier cycle des évaluations mutuelles des Comores, de la Côte d'Ivoire, du Libéria, de la Guinée et de la Gambie.

Au menu du programme des plénières figuraient également les réunions du Groupe de travail sur les risques, tendances et méthodes (RTMG), le Forum sur l'assistance technique avec les partenaires techniques (FATPT) ainsi que le Forum régional à huis clos des cellules de renseignement financier (CRF), etc.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.