Cote d'Ivoire: Financement - Crédit Soutrali pour aider les détenteurs de la carte de commerçant

Le ministre du Commerce et de l'Industrie, Souleymane Diarrassouba a présidé, le jeudi 14 novembre 2019 à son cabinet, la signature d'une convention marquant la mise à disposition du Crédit Soutrali destiné aux commerçants de Côte d'Ivoire.

D'une enveloppe de 4 milliards de FCFA, le Crédit Soutrali est doté de 12 kits de prêts, allant de 60.000 FCFA à 2 millions de FCFA au taux de 1% remboursable entre 6 et 12 mois.

Le ministre du Commerce et de l'Industrie s'est réjoui de l'aboutissement du travail des différentes parties prenantes (UNACOOPEC, ONECI et acteurs du commerce) : « Lorsque j'ai pris la charge de ce département ministériel, la problématique de la carte de commerçant s'est aussitôt posée. Nous avons travaillé et la Carte de commerçants est une réalité depuis un an. Nous poursuivons dans cette dynamique.

Le commerce a contribué pour 10, 6% au Produit intérieur brut (PIB) et les perspectives pour 2019 se situent à environ 11% .

La Carte de commerçant offrira d'énormes opportunités en termes d'accès aux financements, de couverture sociale, d'assurance pour les risques divers .

C'est un début, mais je voudrais profiter pour lancer un appel aux établissements de crédits, notamment aux banques, aux institutions de microfinance, afin de soutenir cette initiative qui a un impact direct sur l'inclusion financière, sur le taux de bancarisation qui est de 19%.

Notre cible, c'est au moins 3 millions de commerçants. Si vous voulez bénéficier du Crédit Soutrali pour vous « soutra », vous devez avoir la Carte de commerçant».

Soumahoro Farikou, président de la Fédération nationale des acteurs du commerce de Côte d'Ivoire, par ailleurs maire de la commune d'Adjamé, a plaidé pour une augmentation de l'enveloppe de cette initiative : « La valeur ajoutée à la Carte de commerçant c'est l'accès aux crédits et ce n'est qu'un début.

Le montant de 4 milliards de FCFA octroyé est important, mais nous pensons que pour 3 millions de commerçants, il faut aller au-delà de 4 milliards de FCFA».

OD

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.