Cote d'Ivoire: Bettié-Yakassé-Attobrou - 30 km pour 60 mn de calvaire...

18 Novembre 2019

Cadres, fonctionnaires, commerçants, transporteurs, fils et filles de Bettié sont s'accord pour dire que «le pont sur le fleuve Comoé a désenclavé Bettié». Finis, en effet, les moments où il fallait être, avant 18h30, à l'entrée de la ville pour ne pas rater le dernier voyage du bac.

Finie également la période où les commerçants avaient du mal à faire le commerce. Finie aussi, en partie, la période où les transporteurs n'effectuaient qu'un seul voyage sur Abidjan. «Aujourd'hui, je peux aller à Abidjan et revenir autant que je peux, s'il y a de l'affluence», s'est réjoui un conducteur à la gare de Bettié.

Aujourd'hui, la préoccupation sur toutes les lèvres, c'est le bitumage des 30 ou 32 kilomètres qui relient Bettié à Yakassé-Attobrou.

«Cet axe est un vrai calvaire qu'il faut endurer pendant une soixantaine de minutes, sinon bien plus, pour les voyageurs qui ne disposent pas de véhicules de type 4x4», déplorent la plupart des personnes interrogées à Bettié.

Tous réclament donc le bitumage de ce tronçon, comme l'a annoncé, en août passé, le Chef de l'Etat. Ils ont, de ce fait, le regard tourné vers les plus hautes autorités du pays. Il y a aussi la route Bettié-Abengourou longue de 98 km.

Un autre cauchemar pour les voyageurs ! Il est clair que ces préoccupations et bien d'autres ne manqueront pas d'être soumises au Président, au cours de la journée d'hommage, samedi.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.