Cote d'Ivoire: Développement communautaire - Le pays prépare une politique nationale

18 Novembre 2019

L'Etat de Côte d'Ivoire veut se doter d'une politique nationale de développement communautaire, afin de corriger les erreurs du passé mais surtout, mettre en place, un cadre juridique et institutionnel approprié.

Un atelier de trois jours, se tient à cet effet, depuis hier lundi 18 novembre, à l'hôtel la Rose Blanche, à Angré.

Initié par le ministère de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté, à travers le programme national de développement communautaire (PNDC), cette rencontre de réflexion enregistre la participation d'une dizaine de ministères techniques.

A la cérémonie d'ouverture, la ministre Mariatou Koné, était représentée par son directeur de cabinet, Abdoulaye Bamba. Celui-ci a salué cette initiative du PNDC qui permettra, enfin, à la Côte d'Ivoire de disposer d'une politique formelle de développement communautaire.

« En état actuel, la Côte d'Ivoire ne dispose pas d'une politique formelle de développement communautaire. Cela doit être corrigé. Car cette politique permettra d'adresser les questions dans un cadre global, au profit des populations rurales et périurbaines », -t-il affirmé.

Pour sa part, Docteur Diabaté Moussa, directeur coordonnateur du programme national de développement communautaire a souligné que cet atelier est le premier d'une série de deux.

« La politique de développement communautaire aura pour objectifs spécifiques sont de mieux définir, planifier, coordonner et superviser, en liaison avec les ministères techniques et les partenaires au développement, les projets et les actions de développement communautaire pour un meilleur impact sur la réduction de la pauvreté et l'amélioration des conditions de vie de nos populations rurales et périurbaines qui mobilisent toutes les attentions du Chef de l'Etat », a-t-il indiqué.

Mme Diabaté Fatimata, experte juridique au Pnud a quant-à-elle, assuré que son organisme est disposé à accompagner l'Etat ivoirien dans ce projet afin d'obtenir les résultats escomptés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.