Maroc: Les opportunités d'investissement dans le secteur immobilier au Maroc mises en avant à Paris

Les réformes du secteur de l'habitat ont permis de réduire le déficit en logement de 800.000 unités en 2012 à 400.000 en 2018

Les opportunités d'investissement dans le secteur immobilier au Maroc ont été mises en avant récemment à Paris, lors d'une conférence organisée en marge du 6ème "Salon Al Omrane Expo Marocains du monde" (15-17 novembre).

La conférence, tenue sous l'égide du ministère de l'Aménagement du territoire national, de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la politique de la ville, a été l'occasion d'exposer la politique marocaine dans le domaine de l'habitat ainsi que les programmes du groupe Al Omrane visant à répondre aux besoins croissants de la population en matière d'accès au logement.

A l'ouverture de la rencontre, l'ambassadeur de SM le Roi à Paris, Chakib Benmoussa, a rappelé dans une allocution lue en son nom par Saad Bendourou, chef de mission adjoint, la haute sollicitude dont le Souverain ne cesse d'entourer les membres de la communauté marocaine établie à l'étranger.

Le diplomate a souligné la mobilisation constante de l'ambassade et de l'ensemble des consulats du Royaume en France pour orienter et accompagner les Marocains de l'Hexagone dans leurs projets d'investissement ainsi que pour améliorer les services qui leur sont fournis, rapporte la MAP.

Pour sa part, la ministre de l'Aménagement du territoire national, de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Politique de la ville, Nouzha Bouchareb, s'est attardée sur les réformes engagées dans le secteur de l'habitat, notant que ces efforts ainsi que les programmes conventionnés avec l'Etat et ceux des logements sociaux portés par le secteur privé ont permis de réduire le déficit en logement de 800.000 unités en 2012 à 400.000 en 2018 et d'améliorer les conditions de vie de plus de 500.000 ménages.

Les conditions d'investissement dans l'immobilier requièrent d'apporter réponse à plusieurs exigences, dont celles en rapport avec un logement accessible, de qualité et adapté au pouvoir d'achat des ménages, a relevé la ministre, faisant observer que la réalisation de cet objectif passe par une volonté commune et un effort porté par tous les acteurs concernés, afin de permettre au Royaume de confirmer son positionnement en tant que locomotive dans le domaine immobilier et de jouer pleinement son rôle dans l'attractivité et l'impulsion de l'investissement.

Dans une déclaration à la MAP à l'issue de cette conférence, qui s'est déroulée en présence de membres de la communauté marocaine établie en France, de professionnels du secteur immobilier et d'investisseurs, la ministre a mis en exergue l'approche de proximité et d'écoute adoptée par son département par rapport aux Marocains du monde (MDM) en ce qui concerne un secteur important et transversal comme l'habitat.

Le groupe Al Omrane est présent avec des offres concrètes et "intéressantes" que ce soit en matière d'habitat, d'investissement ou de zones industrielles, a-t-elle dit, notant que l'objectif est d'être à l'écoute des Marocains du monde et de leur proposer des produits concrets en vue de davantage d'investissements au Maroc dans ce secteur "crucial".

Ce salon permettra aussi des échanges avec les visiteurs pour être au fait de leurs attentes par rapport à l'habitat, l'urbanisme et l'aménagement du territoire, a-t-elle ajouté.

De son côté, Badre Kanouni, président du directoire du groupe Al Omrane, qui a présenté lors de la conférence un exposé détallé sur les projets menés par le holding public dans les différentes régions du Royaume, a souligné que cet événement s'inscrit en droite ligne des orientations Royales et la sollicitude que SM le Roi accorde aux Marocains du monde, ainsi que dans le cadre de la mise en application de la politique du gouvernement orientée à cette communauté.

En tant qu'opérateur public, Al Omrane aura l'opportunité de rencontrer des Marocains résidant en France pour les informer des programmes menés par le groupe à travers l'ensemble du territoire marocain, a-t-il indiqué, ajoutant que l'offre comprend nombre de produits d'habitat (logements, terrains...) et des produits pour l'investissement (zones industrielles, zones d'activités, terrains destinés à des activités économiques ...).

Il a ajouté que le salon permettra aussi au groupe de présenter le programme "Istitmar", qui comprend 41 projets d'investissement concrets à réaliser à travers 4 nouvelles villes et pôles urbains, ouverts à tout investisseur souhaitant renforcer le lien avec son pays d'origine.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.