Algérie: Arrestation en octobre de plus de 3.400 individus impliqués dans plusieurs affaires à Alger

Alger — Les services de Sûreté de la wilaya d'Alger ont procédé, en octobre, à l'arrestation de plus de 3.400 individus impliqués dans diverses affaires criminelles, ainsi qu'à la saisie de près de 38 kg de stupéfiants (cannabis), a indiqué lundi un communiqué de la cellule de communication du même corps de sécurité.

Dans le cadre de la lutte contre la criminalité urbaine, les services de Sûreté de la wilaya d'Alger, ont traité, en octobre écoulé, 2.891 affaires qui se sont soldées par l'arrestation de 3.415 individus impliqués dans différentes affaires criminelles, précise le même communiqué.

Le bilan indique que parmi les suspects, figurent 1.457 individus impliqués dans des affaires de détention et de consommation de stupéfiants et de psychotropes, 296 autres impliqués dans le port d'armes blanches prohibées et 1.662 autres impliqués dans d'autres différentes affaires.

Parmi les affaires traitées, figurent 713 affaires relative à l'atteinte aux personnes, 360 autres liées à l'atteinte aux biens, selon le même communiqué qui ajoute que concernant les délits et crimes liées à la famille et aux bonnes mœurs, les mêmes services ont traité 23 affaires, 451

autres liées aux délits et crimes contre la chose publique, ainsi que 71 affaires liées aux crimes à caractère économiques et financier.

S'agissant de la lutte contre les stupéfiants, 1.265 affaires impliquant 1.457 individus, ont été traitées, ce qui a permis la saisie de 37,849 kg de cannabis, de 14.068 comprimés psychotropes, d'un gramme (1 g) de cocaïne, de 08,43 g d'héroine, de 95,37 g d'opium et de 04 flacons d'une solution anesthésiante.

En ce qui concerne les activités de la police générales et règlementation, les forces de police ont mené 209 opérations de contrôle des activités commerciales réglementées, où il a été procédé à l'exécution de 21 décisions de fermetures ordonnées par les autorités compétentes, ajoute le bilan.

Dans le cadre de la prévention routière, les services de sécurité ont procédé durant la période considéré au retrait de 6.571 permis de conduire suite à 20.541 infractions du code de la route.

Le même bilan fait état de 80 accidents de circulation ayant entrainé deux (02) décès et 84 blessés, dont la cause principale demeure le non respect du code la route. Lesdits services ont mené 136 opérations de maintien de l'ordre, a précisé le communiqué.

Le communiqué fait état de 50.818 appels sur le numéro vert 15-48 et le numéro de secours 17 ainsi que 999 appels sur le numéro vert 104.

Après parachèvement des procédures légales en vigueur, les mis en cause ont été présentés devant le Procureur de la République territorialement compétent qui a ordonné leur mise en détention préventive, selon la même source.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.